/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Une nouvelle position sur le port du masque

Le Dr Horacio Arruda
Photo Simon Clark Le Dr Horacio Arruda

Coup d'oeil sur cet article

Réticent jusqu’ici à recommander le port du masque pour se protéger du coronavirus, le Dr Horacio Arruda adoptera cette semaine une «position nouvelle» et conseillera même les Québécois qui veulent se confectionner une version artisanale. 

• À lire aussi: 19 933 cas de COVID-19 au Québec, dont 939 décès: Les écoles fermées au moins jusqu’à la mi-mai 

• À lire aussi: Appel répété du premier ministre aux médecins spécialistes 

Le Directeur national de la santé publique s’est défendu lundi d’être contre le port du masque dans les lieux publics. Le Dr Arruda craint toutefois que les gens se sentent «invincibles» avec un masque, même artisanal, et ne délaissent du même coup les mesures d’éloignement social et le lavage des mains. 

«Il y a une littérature qui commence à démontrer que, peut-être, le port du masque pourrait être un élément contributif à une diminution des épidémies. Mais il faut le faire adéquatement», a-t-il néanmoins convenu, durant la conférence de presse quotidienne sur l’état de propagation du virus. 

Pour éviter que des gens ne se fabriquent un masque avec un t-shirt, les autorités de santé publique ont jugé bon de concocter un petit guide de confection et d’utilisation des masques.   

«Au cours de la semaine, on va avoir une position nouvelle par rapport à ça pour que les gens puissent se fabriquer des masques avec certaines conditions, qui vont être adéquates. [...] On va vous donner même, entre guillemets, les meilleurs tissus ou les meilleurs éléments pour pouvoir vous en fabriquer vous-mêmes, a glissé le Dr Arruda. On va même probablement faire des vidéos pour expliquer aux gens comment le mettre, comment l'enlever». 

Le premier ministre François Legault a même ajouté que des pourparlers avaient cours actuellement quant au port du masque dans les écoles et les services de garde. 

«Est-ce que ça pourrait faire partie de la solution? Peut-être, peut-être. Mais on est dans les discussions, actuellement», a-t-il fait savoir.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.