/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Un mandat spécial à la Santé pour Dominique Savoie

Coup d'oeil sur cet article

L'ex-sous-ministre aux Transports controversée Dominique Savoie a été envoyée en renfort au ministère de la Santé, a annoncé le gouvernement mardi.  

• À lire aussi: [EN DIRECT MARDI 21 AVRIL] Tous les développements de la pandémie  

• À lire aussi: COVID-19: le Québec franchit le cap des 1000 décès et des 20 000 cas  

La nouvelle, d'abord ébruitée par l'analyste de TVA Nouvelles Mario Dumont, a été confirmée officiellement par Québec au cours de la journée. 

Celle qui a fait les manchettes en 2016 occupera le poste d’administratrice d’État à la gestion des ressources en santé. 

  • ÉCOUTEZ la chronique politique de Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec pour Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec, à QUB Radio:

«Mme Savoie veillera au bon déroulement des actions en lien avec le volet opérationnel du Ministère, notamment sur le plan des infrastructures, des équipements et des approvisionnements», a expliqué le gouvernement par communiqué. 

Dominique Savoie s'était fait connaître du grand public en 2016 lorsqu'elle avait été critiquée pour sa gestion du ministère des Transports parla lanceuse d'alerte et analyste Annie Trudel et par la vérificatrice Louise Boily. La sous-ministre avait notamment affirmé qu'elle n'avait pas à se plier aux directives du ministre des Transports de l'époque, Robert Poëti. 

La Coalition avenir Québec avait d'ailleurs jugé durement la sous-ministre Savoie en 2016, après que celle-ci eut livré sa version des faits. 

Dans la foulée, elle avait été limogée au ministère des Transports et tablettée, tout en conservant son salaire de plus de 210 000 $ par année. Cependant, le Directeur des poursuites criminelles et pénales avait décidé de ne pas déposer d'accusations contre Mme Savoie en 2017, notamment en lien avec les allégations de production de faux documents et d’intimidation auxquelles elle faisait face. 

Mme Savoie avait finalement repris du service en février 2018 en tant que sous-ministre au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.