/finance/business
Navigation

COVID-19: les revenus de Metro en très forte hausse

Métro de Saint-Eustache
Photo Stéphane Sinclair

Coup d'oeil sur cet article

La COVID-19 propulse les revenus de Metro. Le géant de l’alimentation a vu son chiffre d’affaires bondir de 125 millions $ en raison de la pandémie.

« Cette crise est sans précédent et a sollicité toutes nos ressources pour assurer la sécurité de nos employés et de nos clients, la résilience de notre chaîne d’approvisionnement et le maintien des opérations en magasins », a indiqué Eric La Flèche, président et chef de la direction.

Ventes records

Mercredi, l’enseigne a dévoilé ses résultats financiers pour son deuxième trimestre clos le 14 mars dernier, dont la dernière semaine a enregistré des ventes records, alors que les consommateurs faisaient des provisions.  

Durant cette période, Metro a vu son bénéfice net atteindre 176,2 millions $, soit une hausse de 45 %. Et le chiffre d’affaires de l’entreprise a été de près de 3,99 milliards $, soit une augmentation de 7,8 %. 

Metro précise que le chiffre d’affaires de ses magasins d’alimentation comparables a connu une croissance de 9,7 %. En excluant l’impact de la pandémie sur les résultats financiers, l’augmentation aurait été plutôt de 5,2 %.

Du côté de la division des pharmacies avec Jean Coutu et Brunet, le chiffre d’affaires a grimpé de 7,9 % en incluant l’impact du virus. 

En particulier les aliments

Au cours des quatre premières semaines du trimestre en cours, la direction de Metro mentionne avoir enregistré une augmentation de ses ventes d’aliments de 25 %, par rapport à l’an dernier. 

« Nous constatons une diminution du nombre de visites des clients, mais une augmentation significative de la taille de leur panier », a précisé M. La Flèche, estimant que cette tendance pourrait durer encore un certain temps.

Par ailleurs, au cours des dernières semaines, Metro a resserré les mesures de sécurité dans ses supermarchés, notamment avec l’ajout de panneaux de plexiglas.

Le président et chef de la direction de la chaîne ne cache pas que les protocoles de sécurité et de nettoyage actuellement en place pourraient demeurer durant plusieurs mois.