/news/health
Navigation

Plus de 1000 patients par jour quittent les urgences sans avoir vu un médecin

STOCKQMI-SANTE
Photo d'archives Agence QMI, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

La proportion de patients qui quittent les urgences sans avoir vu un médecin a augmenté, selon une étude publiée mercredi par l’Institut économique de Montréal (IEDM).  

Dans son palmarès 2020, l’IEDM a mesuré que 10,9% des patients ont rebroussé chemin à l’urgence, soit une hausse de 5,8% par rapport il y a cinq ans. Ce qui représente, chaque année, quelque 380 000 Québécois – soit plus de 1000 patients par jour –, dont le cinquième est classé au triage comme «urgent» ou «très urgent».   

«Aucune salle d’urgence n’arrive à répondre à la demande de soins», a indiqué par voie de communiqué Patrick Déry, analyste associé senior à l’IEDM et auteur de l’étude. «Par contre, certains hôpitaux voient moins de 5% de leurs patients rebrousser chemin, tandis qu’à d’autres, c’est jusqu’à un patient sur quatre qui renonce à être soigné, notamment en Outaouais et dans les Laurentides.»   

Avec les deux régions nommées, le Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM) et la Montérégie-Centre figurent parmi les mauvais élèves, avec des taux entre 15,8% et 18%.   

ÉCOUTEZ l'entrevue de Patrick Déry, analyste associé senior à l’IEDM et auteur du palmarès, sur QUB radio:  

De l’autre côté du tableau, la région de Chaudière-Appalaches est la seule région sous les 5% (4,8 %), suivie de près par le Centre-Ouest-de-l'île-de-Montréal (5,4%) et le Saguenay–Lac-Saint-Jean (7,6%).   

La Mauricie–Centre-du-Québec, le Nord-de-l’île-de-Montréal et Lanaudière sont les régions qui se sont le plus améliorées, en ayant réduit l’abandon respectivement de 32,2%, 26,3% et 19,4%.   

Au contraire, la variation a été positive pour le CUSM (67,7%), le Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal (74,2%) et le CHUM (81,1%) en tenant compte des différents hôpitaux qu’il a remplacés depuis 2015.   

Parmi les établissements, le pavillon Albert-Prévost – une unité d’urgence psychiatrique à Montréal –, le CLSC de Murdochville, en Gaspésie, et le point de service de Temiscaming-et-de-Kipawa trônent en haut de classement, avec des taux d’abandon de moins de 1,7%. Les hôpitaux de Gatineau (23,3%), de Saint-Eustache (24,3%) et de Hull (24,8%) sont les mauvais élèves.   

L’étude indique des valeurs relatives et non quantitatives, il est donc impossible de connaître le nombre exact de personnes qui ont baissé les bras et donc de savoir si plus ou moins de monde se décourage. L’étude n’indique pas non plus comment une même personne qui se présente plusieurs fois d’affilé à l’urgence est comptée.   

L’IEDM milite pour un «abaissement des barrières professionnelles et réglementaires, un meilleur alignement des incitations avec les besoins des patients et, de façon générale, une amélioration de la performance et de l’efficience de notre système de santé tout en maintenant son caractère universel», et il a déjà pris position pour une privatisation du système de santé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.