/news/coronavirus
Navigation

Métro de Montréal: la STM va installer 176 distributeurs de désinfectants à mains

GEN-MONTREAL-COVID
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Du désinfectant à mains sera disponible dans toutes les stations du métro de Montréal au cours des prochaines semaines.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie 

• À lire aussi: Le retour à l'école ne sera pas obligatoire 

Pour se préparer à la reprise graduelle des activités économiques, la Société de transport de Montréal (STM) installera 224 distributeurs de désinfectant sans contact partout à travers son réseau souterrain d’ici la mi-mai.

Dès jeudi, l’installation débutera dans les stations de la ligne orange au centre-ville, à commencer par Berri-UQAM.

Le transporteur estime que le remplissage des bornes devra être fait tous les quatre jours par ses équipes, tandis que le nettoyage sera quotidien.

Les distributeurs resteront en place au moins jusqu’au début du mois d’août.

Flou autour du port du masque

Un plus grand flou persiste autour du port du masque dans le transport en commun.

Santé Canada prône depuis le début du mois le port d'un masque non-médical dans les situations où il est difficile de maintenir une distance de plus de deux mètres entre les gens, comme c’est le cas dans le transport en commun.

Au Québec, le directeur de la Santé publique le Dr Horacio Arruda a mentionné mardi qu’il allait «probablement recommander» le port du masque dans des situations semblables.

Les transporteurs attendent les recommandations officielles avant de bouger.

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus et opérateurs de métro diffuse pour sa part depuis quelques semaines une campagne publicitaire titrée «À vos masques... prêts... montez!» pour inciter la clientèle à porter quelque chose pour se couvrir le nez et la bouche dans l’autobus et le métro.

«Le port du masque fait maison n’est pas contre-indiqué, mais ce n’est pas une exigence découlant de directives de la Santé publique s’appliquant aux transports collectifs à l’heure actuelle», a rappelé le porte-parole de l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), Simon Charbonneau. Ce dernier a mentionné que l'Autorité travaille sur la mise en place de mesures d'hygiène qui seront intégrées dans le transport collectif du Grand Montréal.

Impossible toutefois de connaître la nature de ces mesures ni leur échéancier.

Rappelons que depuis la mi-mars, les sociétés de transports du Grand Montréal ont rehaussé leurs protocoles de nettoyage. De plus, l'embarquement de la clientèle s'effectue par la porte-arrière des autobus et l'argent comptant est refusé par les changeurs du métro.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.