/news/coronavirus
Navigation

Voici des Québecois (et un Français) connus qui ont combattu la COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Le monde des arts et l’univers de la politique n’ont pas été épargnés par le coronavirus. Partout sur la planète, plusieurs noms bien connus ont été forcés de composer avec la COVID-19 au fil des dernières semaines. Très nombreux sont ceux qui ont eu le meilleur sur elle. Voici quelques Québécois et un Français très aimé dans la province qui ont fait partie du lot. 

Monique Giroux 

Photo d'archives, AGENCE QMI

Sans que le public le sache, l’animatrice de radio Monique Giroux a dû négocier avec la COVID-19. Tout comme sa conjointe, elle a consacré ses efforts à vaincre le virus. C’est ce qui explique pourquoi elle a été remplacée au micro de ses émissions diffusées sur la chaîne ICI Première pendant plusieurs jours, en mars et avril, et que des rediffusions de ses rendez-vous ont été proposés à ses auditeurs. Sans préciser les symptômes qui l’ont affectée, elle a laissé savoir, sur Facebook à Pâques, qu’elle était guérie. Des consultations avec un médecin - dont certaines ont eu lieu au téléphone - lui ont été très utiles, elle qui n’a pas eu à se rendre entre les murs d’un hôpital. 

Ceeko 

Photo COURTOISIE OSA IMAGES ET TVA

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le chanteur Ceeko a vécu une situation particulièrement délicate. Au début du mois d’avril, le candidat de l’équipe de Garou lors de la sixième saison de La Voix a reçu un diagnostic positif suite à un test de dépistage pour le coronavirus. Mais ce n’est pas tout: sa fille Kara, âgée de deux mois à peine, a aussi contracté la maladie. Aussitôt le verdict tombé, l’artiste de 35 ans a publié un message sur Instagram, invitant les gens à la plus grande des prudences, confiant avoir été «extrêmement malade» et ayant dû négocier avec «tous les symptômes». Le 9 avril, Ceeko avait toutefois une bonne nouvelle à annoncer aux internautes: une guérison officielle pour lui et son bébé. 

Christian Essiambre 

Photo d'archives, AGENCE QMI

Un peu passé la mi-mars, le comédien acadien Christian Essiambre et sa femme ont commencé à ressentir des symptômes (toux, fatigue, douleurs musculaires) liés à la COVID-19. Parce qu’il revenait de voyage, celui qui prête ses traits à Ghislain Thétrault, le propriétaire du Café de la place dans le téléroman Une autre histoire, a décidé de s’attarder sérieusement à sa condition. Si les tests ont révélé que lui et son amoureuse avaient bien fait de prendre soin d’eux, ils ont heureusement confirmé que les trois enfants du couple n’avaient pas contracté le virus. De retour en santé, Christian Essiambre a retrouvé ses collègues de la série Newbies en avril afin de commencer à offrir des rendez-vous virtuels comiques. 

Lenni-Kim 

Photo d'archives, AFP

En mars, après être revenu de France, le jeune chanteur Lenni-Kim et sa mère, ne se sentant pas très bien, ont décidé de passer le test de dépistage pour le coronavirus, à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont. L’artiste québécois qui s’est fait remarquer lors de son passage à The Voice Kids, dans l’Hexagone, il y a quelques années, et sa maman ont tous deux été affectés par la COVID-19. Immédiatement, Lenni-Kim s’est emparé des réseaux sociaux pour grandement encourager les gens à rester à la maison et à prendre la situation très au sérieux. À la mi-avril, il a confié à son ami PL Cloutier être libéré du virus et avoir été relativement chanceux, ayant évité les gros symptômes qui y sont généralement associés. 

Sophie Grégoire Trudeau 

Photo d'archives, WENN.com

La pandémie commençait à peine à s’installer au Canada que déjà, Sophie Grégoire Trudeau devait négocier avec la COVID-19. Le 12 mars, les médias ont massivement rapporté l’état de santé de la femme du premier ministre canadien. Jugés «faibles», ses symptômes ont malgré tout immédiatement menés à un confinement et ont poussé son mari, Justin Trudeau, à se placer en isolement volontaire. À la fin du même mois, la première dame du pays a tenu à partager une bonne nouvelle sur Facebook, celle de sa guérison confirmée par l’agence Santé publique Ottawa. Elle en a profité pour envoyer de l’amour et du courage aux nombreux gens touchés. 

Dominic Champagne 

Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Les choses n’ont pas été des plus simples pour Dominic Champagne et son épouse. Malgré des symptômes (problèmes avec le nez, la gorge, les bronches, etc.) pointant vers le coronavirus, le metteur en scène et sa conjointe, confinés dès le début de la pandémie au Québec, ont dû effectuer plusieurs appels à des professionnels de la santé et se rendre, deux fois plutôt qu’une, dans une clinique, afin d’obtenir réponse à leur question. Aussitôt la confirmation reçue, le militant écologiste a mis en garde la population, plus particulièrement les gens que lui et sa femme avaient côtoyé à partir du 9 mars dernier. Puis, Dominic Champagne a été placé à nouveau en quarantaine après s’être rendu à l’hôpital pour voir sa mère, emportée par la COVID-19 le 14 avril. 

Patrick Bruel 

Photo d'archives, AFP

Au début du mois d’avril, on a appris que le nom de Patrick Bruel avait été ajouté à la liste des célébrités aux prises avec le coronavirus. Pourtant, depuis plus de deux semaines, le populaire chanteur français pensait à ses admirateurs, leur interprétant des chansons en direct sur les réseaux sociaux, à la guitare ou au piano, et échangeant avec eux. Par contre, la COVID-19 n’a pas énormément affaibli l’artiste, lui qui s’est déjà qualifié de «grand privilégié» lorsqu’il a comparé sa souffrance à celle de nombreux autres. Le 10 avril, il s’est montré très optimiste quant à sa condition - il a été épaulé par des médecins au téléphone -, affirmant qu’il croyait que cette «saloperie» était derrière lui.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres