/opinion/columnists
Navigation

Sortez les crocs, M. Legault!

Coup d'oeil sur cet article

Il est grandement temps que vous montriez les dents, monsieur Legault, et que vous haussiez le ton, car votre image va commencer à se dégonfler devant la bureaucratie paralysante qui démontre, dans toutes les sphères de cette crise, combien elle est inadmissible ! 

Pendant un mois, monsieur Legault, votre ton m’a plu ! Il fallait alerter la population sans la faire paniquer, et vous avez su trouver la manière juste de passer votre message. Bravo.  

Cela dit, nous voilà ailleurs ! On s’aperçoit que l’on passe dans le palmarès de l’inertie.  

  • ÉCOUTEZ la chronique de Gilles Proulx à QUB Radio:

On s’approche du peloton mondial des pays où l’on meurt le plus de la COVID-19... 

La catastrophe hautement prévisible dans certains CHSLD et certaines maisons de retraite vient tout changer. 

Opportunistes 

Non seulement il y a les requins-propriétaires de résidences qui utilisent les « p’tits vieux » comme des proies faciles à exploiter dans leurs dernières années de vie et qui sous-paient leurs employés qu’ils méprisent, mais il y a aussi un ancien chef du Parti libéral (auquel ces requins aiment à donner) qui joue les lobbyistes. 

C’était une question de temps avec les avocasseries : on apprenait avant-hier qu’un jeune juriste de Saint-Hilaire, Jean-Félix Racicot, veut utiliser la Charte pour faire annuler les restrictions du confinement qui portent atteinte aux spectacles, aux écoles, aux bars, aux restaurants, au droit de rassemblement, etc. 

Colère 

Bref, c’est bien beau, la pédagogie rassurante, monsieur Legault, mais la dégringolade de nos statistiques (qui hélas représentent de vraies vies fauchées, de vrais deuils !) réclame que vous haussiez le ton. 

Pourquoi ne pas faire une sortie à l’emporte-pièce en jurant que, dès la crise terminée, vous allez de A à Z réviser la lourdeur bureaucratique qui plombe l’effort de guerre sanitaire du Québec ?  

Un grand « ménage du printemps » s’impose, monsieur le premier ministre !