/news/coronavirus
Navigation

Il attend la mort au cœur d'un foyer d'éclosion

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de la région de Québec dont les jours sont comptés a constaté les changements qui se sont opérés dans son unité des soins palliatifs depuis le début de la crise du coronavirus. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus 

À 66 ans, Bernard Lachance vit ses derniers jours à l'unité des soins palliatifs de l'Hôpital Jeffery Hale. 

Atteint d'un cancer du pancréas en phase terminale, il est sur le même étage où le plus important foyer d'éclosion de coronavirus de Québec a pris naissance. 

«Le personnel doit porter des masques, des jaquettes et des gants pour entrer dans nos chambres», a-t-il indiqué en entrevue à TVA Nouvelles. 

Tout comme les travailleurs, il doit lui aussi s'adapter à cette nouvelle réalité. 

«Je dois porter un masque et des gants si je sors me promener dans le corridor, une jaquette aussi.» 

Depuis le début de la crise, il a pu constater le manque de personnel dans l'hôpital, sans pour autant en subir les conséquences. 

«Il va manquer de temps en temps une préposée, une infirmière auxiliaire, une infirmière. Mais l'équipe travaille tellement bien ensemble qu'on ne s'en rend pas compte nous», a-t-il raconté. 

Si pour lui ces nouvelles mesures ne sont pas un fardeau, il admet que les visites interdites à son unité pèsent un peu plus lourd au quotidien. 

«Ma famille ne peut plus venir me visiter. On se parle via Facebook, mais vous savez bien que ce n'est pas comme une rencontre en personne. Je vis au jour le jour.» 

Mais même dans ces circonstances exceptionnelles, Bernard Lachance fait face à la mort avec positivisme. Il a conclu notre entretien avec ces quelques mots. 

«Je suis heureux et je dois remercier ma famille, mes amis, le personnel. J'en profite à tous les jours.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.