/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: Le déconfinement s’amorce au Nouveau-Brunswick

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs
PHOTO D'ARCHIVES, AFP Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs

Coup d'oeil sur cet article

Sans nouveau cas de COVID-19 depuis une semaine, le Nouveau-Brunswick a présenté aux habitants de la province un premier plan de déconfinement, vendredi.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie 

• À lire aussi: COVID-19: Le Québec compte maintenant 23 267 cas et 1446 décès 

Tout en respectant les mesures de distanciation sociale, les Néo-Brunswickois pourront reprendre leurs activités de chasse et de pêche récréative, et les terrains de golf seront ouverts au public. Les parcs et les plages seront aussi accessibles à la population.  

La province accorde également le droit aux organismes religieux de tenir des services en plein air si les paroissiens restent dans leurs véhicules. Concernant les voitures, le covoiturage reprend lui aussi, à condition que le passager soit installé sur la banquette arrière.  

L’accès aux campus pour les étudiants du niveau postsecondaire leur sera accordé lorsqu’il y a un besoin de «satisfaire aux exigences d’un cours».  

Finalement, deux familles pourront choisir de passer du temps l’une avec l’autre, mais il ne sera plus possible de changer de partenaires de vie une fois le choix établi.  

Le gouvernement a aussi annoncé que tous les grands rassemblements étaient interdits jusqu’au 31 décembre 2020, mais que cette décision pouvait être sujette à un changement si la situation devait évoluer.  

La politique de côté  

Pour lutter contre le virus, la province maritime a établi très rapidement un comité multipartite qui réunit les leaders politiques des principaux partis. Le Nouveau-Brunswick compte à ce jour 118 cas confirmés, mais il n’en resterait que 11 nécessitant encore des soins. De plus, aucun décès n’a été enregistré.  

«Jusqu’à maintenant, nous avons été en mesure de gérer une situation très difficile. Le fait qu’il n’y ait pas eu de nouveau cas au cours des derniers jours est une source d’optimisme prudent. Je dois dire que notre succès, jusqu’à maintenant, peut être largement attribué à la capacité de ce groupe de mettre la politique partisane de côté, et d’accorder la priorité au Nouveau-Brunswick», a indiqué via communiqué le premier ministre Blaine Higgs.  

«Nous sommes chanceux d’avoir le nombre de cas de COVID-19 par habitant le plus bas de toutes les provinces au Canada», a affirmé le chef libéral Kevin Vickers.  

«Nous avons tous hâte de voir nos entreprises rouvrir leurs portes et de reprendre les activités et les interactions sociales qui nous étaient chères avant cette crise sanitaire. Il est primordial, cependant, de suivre les consignes et directives de la santé publique comprises dans le plan de rétablissement. Ensemble, continuons à faire notre part en vue de nous protéger et de protéger nos familles et nos concitoyens. Restez en sécurité», a-t-il ajouté. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.