/news/coronavirus
Navigation

CHSLD: tous les gouvernements antérieurs sont responsables, selon Pauline Marois

Coup d'oeil sur cet article

L’ancienne première ministre du Québec, Pauline Marois, croit que les erreurs des gouvernements «successifs» sont à l’origine de situation critique de la COVID-19 dans les centres d’hébergement de soins longue durée (CHSLD). 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus  

• À lire aussi: Trois autres CHSLD contaminés à Trois-Rivières  

«Je pense qu'on a fait fausse route. Et quand je dis qu’on a fait fausse route, ce n'est pas le gouvernement actuel. C'est l'ensemble des gouvernements qui se sont succédé. On a fait fausse route et aujourd'hui on en paie le prix. Ce sont nos parents et nos grands-parents», a-t-elle souligné dimanche en entrevue à l’émission Salut, bonjour! sur les ondes de TVA. 

«Il y a une chose qui devrait nous avoir donné un tel choc, que jamais on ne devrait oublier et c'est la situation de nos personnes âgées. C'est d'une telle tristesse», a ajouté l’ancienne chef du Parti québécois. 

Mme Marois remet d’ailleurs en question la pertinence de faire vivre les gens du troisième âge dans des édifices qui leur sont réservés. 

«Concentrer [les aînés ensemble], même dans les résidences privées où les gens se paient des appartements souvent très coûteux, est-ce que c'est vraiment une bonne idée? Est-ce qu'on n'est pas en train de faire des ghettos? Ce serait normal de vivre avec nos enfants, avec les petits-enfants, des gens d'un âge différent», a lancé l’ex-leader du Parti québécois. 

Samedi, la Santé publique faisait état de 5267 cas confirmés de COVID-19 en « milieux de vie pour personnes aînées et vulnérables », où les résidents sont strictement confinés. 

Le 28 mars dernier, le Bureau d’enquête du Journal de Montréal a révélé que Stéphane Gobeil, autrefois responsable de la rédaction des discours de Pauline Marois quand elle était première ministre, fait partie de la cellule de crise du premier ministre actuel, François Legault, et rédige les discours du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ).Bilan de dimanche 

Le bilan du Québec s'est de nouveau alourdi, dimanche, avec l'annonce de 840 cas de COVID-19 et de 69 décès liés à la maladie. 

Le nombre d'hospitalisations, de son côté, est demeuré plutôt stable. Pas moins de 1518 Québécois étaient hospitalisés en raison de complications liées à la COVID-19, dimanche, soit neuf de plus que la veille, tandis que 215 se trouvaient aux soins intensifs, soit deux de moins que samedi. 

Avec ces nouvelles données, le Québec a donc franchi le cap des 24 000 personnes infectées, pour un total de 24 107 patients depuis le début de la pandémie. On dénombre aussi désormais un total de 1515 personnes ayant perdu leur combat contre le coronavirus dans la province.

Photo courtoisie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.