/news/coronavirus
Navigation

Quel été attend nos enfants?

Les mesures mises en place pour protéger les jeunes du coronavirus diffèrent selon les pays

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs pays d’Europe commencent à mettre en place des mesures afin que les jeunes recommencent à jouer ensemble en plein air, tout en respectant les règles de distanciation sociale. Le Journal présente un survol des mesures mises en place ailleurs sur la planète. 

Les ligues américaines mineures en suspens

Aux États-Unis, U.S. Soccer cesse définitivement les opérations de la Development Academy, ligue de soccer la plus compétitive pour les jeunes au pays, en raison de problèmes financiers causés par la pandémie. À New York, les tournois de baseball Cooperstown Dreams Park ont tous été annulés, tandis que ceux des Petites ligues de baseball sont suspendus au moins jusqu’au 11 mai. Des parcs à Stanislaus, en Californie, ont toutefois rouvert pour permettre aux enfants de s’amuser un peu. Puisque les installations ne sont pas nettoyées chaque jour, les autorités mettent en garde les familles : « Vous jouez à vos propres risques ». 

Jeux à distance au Danemark

Les enfants s’amusent à distance dans la cour de récréation depuis que les écoles primaires ont rouvert à la mi-avril. Des petits ont inventé un jeu de tag, dans lequel ils doivent marcher sur l’ombre de leurs amis plutôt que de les toucher, tout en restant à 1,5 m de distance. Les enseignants ont aussi allongé les cordes à danser afin que les élèves puissent s’adonner à l’activité conformément aux consignes sanitaires. 

Mesures strictes chez les Belges

Les classes reprendront partiellement à partir du 18 mai, mais tous les élèves de 12 ans et plus et les membres du personnel devront porter un masque. Les cours d’éducation physique, eux, pourront être organisés selon des conditions précises. Si la proximité physique est trop grande ou que des infrastructures sont nécessaires, le cours sera annulé. Les centres sportifs et piscines demeurent fermés jusqu’à nouvel ordre. Le plein air est favorisé, à condition de respecter la distance de sécurité. 

Première sortie pour les petits Espagnols

Des enfants courent dans un parc de Seville en compagnie de leur mère. Les enfants espagnols ont pu jouer à l’extérieur pour la première fois en six semaines, dimanche.
Photo AFP
Des enfants courent dans un parc de Seville en compagnie de leur mère. Les enfants espagnols ont pu jouer à l’extérieur pour la première fois en six semaines, dimanche.

Le ministre de la Santé, Salvador Illa, a assoupli les mesures de confinement qui régissaient très strictement les plus petits. Depuis dimanche, les jeunes de moins de 14 ans pouvaient aller faire une marche ou jouer dehors pendant une heure par jour. Si on leur permet de s’amuser avec un ballon ou une trottinette, les aires de jeux des parcs restent fermées. 

Le ballon rond sur pause en France

Avec le retour progressif à l’école vient la mise en place de mesures pour bouger un peu. Les classes seront divisées, de sorte que pendant que certains étudieront, d’autres pourront pratiquer des sports en plein air. L’académie Saint-Germain de Paris, l’une des plus grandes écoles de soccer de France, demeure sur pause pour une période indéterminée. 

L’entraînement reprend aux Pays-Bas

Les enfants pourront recommencer à pratiquer leur sport à compter du 29 avril sous la supervision d’adultes, deux semaines après le retour en classe à temps partiel des élèves du primaire. Les compétitions officielles demeurent annulées, mais les activités des 12 ans et moins ne devront pas forcément s’effectuer à 1,5 m de distance, contrairement aux jeunes âgés de 13 à 18 ans. 

Le soccer continue en Suède

Les écoles primaires sont toujours ouvertes, mais de nouvelles habitudes ont été adoptées. Désormais, les parents restent à l’extérieur lorsqu’ils déposent leurs enfants à l’école et les groupes sont séparés les uns des autres. Les pratiques de soccer des enfants continuent comme avant, mais l’entraîneur doit s’assurer qu’aucun joueur malade n’y participe. Elles ne doivent pas non plus engendrer des rassemblements de 50 personnes et plus. 

De mauvais augure pour le sport d’été au pays

En Alberta, la ligue de football mineure d’Edmonton a annulé sa saison. À Calgary, le maire Naheed Nenshi avance qu’il n’y aura pas de soccer, de baseball et de camps durant tout l’été. Il en va de même au Manitoba, où l’accès à tous les terrains sportifs extérieurs et gymnases est interdit. Le sport amateur de tout âge est sur pause jusqu’au 1er juin au minimum. En Colombie-Britannique, BC Soccer dit attendre les décisions des autorités sanitaires et ne pas avoir de date officielle quant à la reprise des activités, si elle a lieu. À Ottawa, le maire Jim Watson n’a pas exclu la possibilité de fermer tous les parcs si les règles de distanciation ne sont pas respectées. Les terrains de jeux ne sont pas accessibles dans la capitale. 

Y a-t-il de l’espoir pour les enfants d’ici ?

Au Québec, les mesures adoptées par la santé publique stipulent toujours que les citoyens doivent se tenir à au moins deux mètres de distance, même dehors. Les enfants peuvent donc jouer à l’extérieur avec leur fratrie et leurs parents, sans s’approcher des autres familles. Les modules de jeux des différents parcs sont interdits d’accès.

Si l’on se fie à ce qui se produit en Europe, lorsque les écoles reprennent leurs activités, les mesures concernant le sport s’assouplissent aussi. On pourrait donc croire que lors du retour en classe au Québec, les enfants se verront moins contraints quant à l’activité physique en plein air avec leurs amis, mais rien n’a encore été annoncé.

Pour ce qui est des ligues mineures de sport, les compétitions n’ont pas repris dans les pays européens. Idem chez nos voisins du sud et dans les provinces anglophones.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres