/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: il faut maintenir les barrages, préviennent des experts

Un déconfinement rapide pourrait nuire aux régions peu touchées par la COVID-19

barrage
Photo d'archives, Didier Debusschère La SQ a érigé un barrage à Stoneham pour contrôler la circulation entre les régions de Québec et du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la Santé publique évoque la levée des barrages empêchant de se rendre vers les régions peu affectées par la COVID-19, un « plan de déconfinement parfait » préparé par une équipe de chercheurs québécois recommande au contraire de les maintenir.

• À lire aussi: Réouverture graduelle des écoles primaires dès le 11 mai, le secondaire demeure fermé 

• À lire aussi: Déconfinement: le message crucial du Dr Horacio Arruda aux Québécois 

Au moment où Québec commence à présenter les détails de son plan de déconfinement, le professeur du département des sciences infirmières de l’Université du Québec en Outaouais, Drissa Sia, et deux de ses collègues ont dressé une liste des mesures à mettre en place afin de bien réussir cette étape cruciale.

Parmi les points avancés par le chercheur, Québec doit prévoir un déconfinement par région en commençant par celles qui ont été le moins touchées par la COVID-19 et continuer de s’assurer que des personnes d’ailleurs ne puissent y entrer.

Même si l’interdiction des déplacements interrégionaux a été l’une des dernières mesures mises en place par le gouvernement provincial pour limiter la propagation du coronavirus, elle devrait être l’une des dernières à être levée, estiment-ils.

« Il faut apprendre des premières régions qu’on déconfine pour améliorer les suivantes », a expliqué Drissa Sia.

Progression plus lente

Parmi les régions du Québec où l’on compte le moins de cas de COVID-19, on retrouve la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent, l’Abitibi-Témiscamingue et la Gaspésie.

Comme ces régions abritent moins de personnes potentiellement infectées par le virus, un éventuel foyer d’éclosion y apparaîtrait plus lentement, a indiqué Drissa Sia.

Dans le cas où une entreprise de l’une de ces régions rouvrirait, ses employés en provenance d’autres régions devraient éviter de s’y rendre, a-t-il ajouté.

Sécurité publique

Le gouvernement ne semble toutefois pas partager leurs conclusions. 

Lundi, le directeur national de la santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, a laissé entendre que les barrages routiers mis en place pour empêcher les déplacements non essentiels entre régions pourraient être bientôt levés.

« On va être moins dans le contraindre », a-t-il affirmé en soulignant que les restrictions de déplacements pourraient cependant être rapidement remises en place, en cas de besoin.

Au cabinet de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, on confirme toutefois que les barrages routiers sont toujours maintenus, mais qu’un plan de déconfinement est présentement en préparation.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres