/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Préposée aux bénéficiaires: décédée de la COVID-19 après deux semaines aux soins intensifs

«On n’a pas eu le temps de la voir avant qu’elle meure», confie son père, ébranlé

Coup d'oeil sur cet article

Contaminée moins de deux semaines après son retour au travail, une jeune préposée aux bénéficiaires des Laurentides, reconnue pour être dévouée et passionnée, a succombé lundi à la COVID-19.  

Stéphanie Tessier, 31 ans, est ainsi l’une des plus jeunes victimes de la pandémie au Québec. Selon la santé publique, une personne âgée de seulement 30 ans serait aussi décédée du virus.

  • ÉCOUTEZ Jean Bottari, blogueur, activiste,ancien préposé aux bénéficiaires, à QUB radio:    

La préposée, qui adorait côtoyer les aînés, travaillait au CHSLD Lucien G. Rolland de Saint-Jérôme depuis une dizaine d’années.   

« C’était vraiment une vocation pour elle, elle adorait sa job et avait toujours été bonne et patiente avec les personnes âgées », confie Marc Tessier, le père de la jeune femme.  

Après un arrêt de travail de trois mois pour une opération du tunnel carpien, la femme avait finalement eu l’approbation de son médecin pour retourner au boulot.  

« Malgré la crise, elle était très contente, elle avait hâte d’y retourner », relate sa cousine Véronique Poulin.   

Moins de deux semaines après son retour, les symptômes se sont manifestés. Fièvre, toux, perte d’odorat et de goût. Son état s’est vite détérioré et elle a dû être envoyée aux soins intensifs de l’hôpital de Saint-Jérôme le 12 avril. Un peu moins d’une semaine plus tard, on l’a transférée au Centre universitaire de santé McGill.  

À travers une vitre  

« Hier [lundi], on nous a appelés pour nous aviser que ça n’allait pas bien. Une quinzaine de minutes après, elle était décédée. On n’a pas eu le temps de la voir avant qu’elle meure », confie avec émotion M. Tessier.   

Quelques heures plus tard, les parents de la préposée se sont rendus à l’hôpital pour lui dire adieu.   

« On a dû faire ça à travers une vitre. C’était difficile, on aurait voulu lui prendre la main une dernière fois », confie-t-il.   

Selon sa famille, tout indique que Stéphanie Tessier a contracté le virus sur son lieu de travail, où 13 % des résidents sont atteints.   

Personnel à risque  

« Ce triste événement montre tout de même à quel point le personnel du réseau se met à risque pour aider le Québec à traverser cette crise. Nous avons le cœur sur la main, mais nous ne sommes pas invincibles », a indiqué la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) dans un communiqué émis mardi.   

Stéphanie Tessier serait la seconde préposée aux bénéficiaires à succomber à la COVID-19. La première, Victoria Salvan, employée du CHSLD Grace Dart de Mont-réal, est décédée le 17 avril.   

« Les membres du personnel médical sont au courant des risques qu’ils courent quand ils travaillent dans des zones chaudes, mais c’est sûr qu’on ne s’attend jamais au pire », lance son fils, qui a préféré taire son nom.   

– Avec Maude Ouellet

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.