/news/society
Navigation

La Fondation Lucie et André Chagnon donne 2,5 millions $ à Centraide

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | La Fondation Lucie et André Chagnon a versé 2,5 M$ à Centraide pour favoriser le déploiement d’un projet visant à soutenir les jeunes isolés et marginalisés pendant la crise de la COVID-19. 

Ces fonds permettront aux organismes jeunesse de différentes régions du Québec qui sont soutenus par Centraide d’offrir un soutien pédagogique et psychosocial à ces jeunes. L’objectif est de favoriser leurs chances de réussite dans la poursuite de leur cheminement académique. 

En effet, ces dernières semaines de confinement ont augmenté les risques liés à l'isolement, à la marginalisation des jeunes et au décrochage scolaire. Ceux qui éprouvent des difficultés sur les plans scolaire et personnel sont d’autant vulnérables en cette période d’inactivité scolaire. De plus, l’écart se creuse entre les élèves qui ont accès à des outils technologiques et ceux qui n’en ont pas. 

Pour la Fondation Lucie et André Chagnon, cette aide constitue «une réponse aux besoins exprimés par les intervenants qui travaillent sans relâche auprès des jeunes les plus vulnérables». 

«Le confinement a rendu leur tâche encore plus ardue», a souligné Jean-Marc Chouinard, président de la fondation, mercredi, par communiqué. 

«Le décrochage scolaire est plus élevé en milieux défavorisés, tant urbains que ruraux. La réussite des jeunes est la clé pour bâtir une société plus forte et plus prospère. C'est un levier important pour lutter contre la pauvreté», a-t-il ajouté.