/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

100 000 porcs euthanasiés au Québec?

Coup d'oeil sur cet article

Les Éleveurs de porcs du Québec lancent un cri d’alarme. Si les abattoirs n’arrivent pas à augmenter la cadence d’ici le mois de juin, des milliers de bêtes devront être euthanasiées.  

• À lire aussi: Jusqu’à 12 fois plus de cas de COVID-19 au Québec 

• À lire aussi: Tous les développements sur la pandémie de coronavirus 

«On a 100 000 porcs en attente présentement. Un moment donné, on ne pourra plus les garder en stand-by dans nos fermes», lance de président de l’organisme, David Duval.   

Le principal problème pour les éleveurs est que leurs installations ne sont pas faites pour accueillir des porcs qui dépassent un certain poids. Selon M. Duval, les porcs grossissent d’environ cinq kilos par semaine.  

«Les bâtiments ont été conçus pour des porcs d’un certain poids et quand ils grossissent trop, on ne peut pas les faire jeûner. Ce serait inhumain de faire ça. Alors c’est sûr qu’on continue de les nourrir, de leur donner une espèce de diète pour qu’ils grossissent moins vite, mais on le voit bien, si rien n’est fait, si rien ne s’améliore, on va en arriver [à l’euthanasie]», explique le président.   

Le rythme d’abattage a grandement diminué en raison des mesures sanitaires imposées pour réduire la propagation de la COVID-19.   

Les éleveurs de porcs ont d’ailleurs offert de payer, de leur poche, les heures supplémentaires des employés d’abattoirs pour éviter de devoir avoir recours à l’euthanasie.   

«Ce n’est pas nécessairement la perte de revenus. L’esprit derrière ça, c’est qu’en tant que producteur agricole, on n’a jamais fait cette job-là pour faire un produit qui va se retrouver dans de la farine animale ou des choses comme ça. On le fait vraiment pour nourrir la planète», se désole M. Duval.  

À VOIR AUSSI 

 

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.