/news/politics
Navigation

Le Canada est en récession

Coup d'oeil sur cet article

Le Canada est entré en récession au premier trimestre de 2020 avec un pic en février, suggère l'Institut C.D. Howe dans un rapport publié vendredi.

Se basant sur des données préliminaires, les économistes de ce groupe de réflexion économique et social notent que le PIB réel canadien a reculé d’environ 9 % en mars par rapport à février, soit une baisse de 2,6 % pour le premier trimestre de 2020. 

• À lire aussi: Aux États unis, le déconfinement progresse, le virus aussi 

• À lire aussi: Tiff Macklem sera le prochain gouverneur de la Banque du Canada 

De plus, les données sur l’emploi de Statistique Canada ont fait état d’une baisse de 1,5 % de l'emploi total au premier trimestre, avec une baisse de 5,3 % seulement en mars. 

Techniquement, une récession survient lorsque l’économie subit une décroissance pendant deux trimestres consécutifs. 

Les économistes de l’Institut basé à Toronto définissent la récession comme «une baisse prononcée, persistante et généralisée de l'activité économique globale». Ils considèrent le PIB et l'emploi comme principales mesures de l'activité économique. 

«L'ampleur de la contraction rend extrêmement improbable que de futurs ajustements annulent la conclusion d'une baisse importante de l'activité économique au premier trimestre», indique l’Institut dans un communiqué.