/finance/business
Navigation

Les acrobaties du Cirque devant les ministres fédéraux

L’entreprise a sollicité six fois des membres du gouvernement Trudeau depuis un mois

Coup d'oeil sur cet article

Il n’y a pas que le gouvernement du Québec qui se fait demander de l’argent par le Cirque du Soleil. Des lobbyistes de l’entreprise ont contacté pas moins de trois ministres fédéraux en vue d’obtenir une aide d’urgence en mars.  

• À lire aussi: Legault peu enclin à aider ceux qui profitent des paradis fiscaux 

• À lire aussi: Le Cirque du Soleil contrôlé depuis un paradis fiscal

La ministre du Développement économique Mélanie Joly, le ministre du Patrimoine canadien Steven Guilbeault et le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champage ont tous été approchés par le Cirque depuis environ un mois.  

<b>Daniel Lamarre</b><br/><i>PDG</i>
Photo d'archives, Ben Pelosse
Daniel Lamarre
PDG

Les lobbyistes du Cirque, dont fait partie le grand patron Daniel Lamarre, cherchent à obtenir depuis la mi-mars auprès des élus fédéraux « une aide financière, dont la valeur est encore indéterminée ».  

<b>Stéphane Lefebvre</b><br/><i>Chef de la direction financière</i>
Capture d'écran
Stéphane Lefebvre
Chef de la direction financière

C’est ce que révèle un rapport de communication rendu public cette semaine.  

<b>Jocelyn Côté</b><br/><i>Chef de la direction juridique</i>
Capture d'écran
Jocelyn Côté
Chef de la direction juridique

L’aide pourrait être « sous forme de subvention ou de prêt », selon les renseignements fournis au registre des lobbyistes fédéral.  

Le but : « permettre au Groupe Cirque du Soleil de rencontrer ses obligations financières et d’assurer la pérennité de ses activités, suite à la suspension de la présentation de tous ses spectacles à l’échelle mondiale en raison de la pandémie de la COVID-19 ».  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

  

Après les mises à pied  

<bc</b><br/><i>Ministre du Développement économique</i>
Photo d'archives

Ministre du Développement économique

La ministre du Développement économique Mélanie Joly a été contactée à trois reprises, les 17, 18 et 19 mars. Le Cirque du Soleil a mis à pied, le 17 mars, 95 % de son personnel, soit 2600 employés.  

Une semaine plus tard, le 27 mars, Le Journal citait une source selon laquelle le Cirque du Soleil envisageait de se mettre en faillite, parmi d’autres scénarios pour pallier une chute de revenus.  

<b>Steven Guilbeault</b><br/><i>Ministre du Patrimoine</i>
Photo courtoisie
Steven Guilbeault
Ministre du Patrimoine

Le 27 mars, après cette annonce fracassante, le ministre du Patrimoine Steven Guilbeault était à son tour contacté par le Cirque.  

<b>François-Philippe Champagne</b><br/><i>Ministre des Affaires étrangères</i>
Photo d'archives, Simon Clark
François-Philippe Champagne
Ministre des Affaires étrangères

Le 29 mars, la ministre Joly et son collègue François-Philippe Champagne, ministre des Affaires étrangères, étaient en communication avec les lobbyistes du Cirque.  

Même si la crise a fait très mal au Cirque, l’agence de notation Moody’s a indiqué dans un rapport que le Cirque se trouvait déjà dans une position précaire en raison d’un endettement élevé. L’agence critiquait en 2018 une politique favorisant les actionnaires et une sous-performance continue.   

Le président du CA muet  

Soulignons que le président du conseil d’administration du Cirque du Soleil, Mitch Garber, dirige lui-même l’organisme fédéral Investir au Canada. Dans un courriel la semaine dernière, l’ancien dragon nous a toutefois assuré ne pas être intervenu en faveur du Cirque du Soleil auprès du gouvernement Trudeau.   

« Je n’ai fait aucune activité de lobbyiste ni aucune demande », nous a-t-il écrit.  

Il n’a pas voulu commenter la situation financière du Cirque ni le fait que des travailleurs n’auraient pas été payés pour leur travail.   

« Je n’ai pas d’autre commentaire... c’est plutôt Daniel Lamarre », nous a-t-il écrit.  

Un total de six communications en moins de deux semaines    

  • Mélanie Joly : 17-18-19-29 MARS  
  • Steven Guilbeault : 27 MARS  
  • François-Philippe Champagne : 29 MARS