/sports/football
Navigation

Marion et Harelimana repêchés par les Alouettes

GEN-
Photo d'archives, Agence QMI Benoît Marion

Coup d'oeil sur cet article

Brian Harelimana a patienté plus longtemps que prévu, mais il se réjouissait de se retrouver avec les Alouettes de Montréal qui l’ont sélectionné en 4e ronde (33e au total).

• À lire aussi: Les Alouettes misent sur Dequoy

• À lire aussi: LCF: scénario rêvé pour Dan Basambombo

• À lire aussi: Adam Auclair sélectionné au 6e rang par le Rouge et Noir

Déçu d’avoir dû patienter aussi longtemps? «Il y a plusieurs secondeurs qui ont été choisis avant moi et tu n’aimes pas ça comme compétititeur, a mentionné le secondeur étoile des Carabins de l’Université de Montréal. Je n’étais pas inquiet parce que mon agent m’avait dit que je sortirais entre la 3e et la 5e ronde, mais je suis déçu. Je vais avoir le couteau entre les dents au camp d’entraînement pour prouver ma valeur aux équipes qui sont passées par-dessus moi. Je voulais seulement jouer au football, mais c’est cool de me retrouver dans ma ville.»

Son coéquipier Benoît Marion poursuivra lui aussi sa carrière avec les Alouettes. L’ailier défensif a été choisi en 3e ronde (25e au total). «J’ai vécu beaucoup d’émotions, a-t-il indiqué. Je ne pensais pas sortir aussi rapidement qu’en 3e ronde. Je suis heureux, mais aussi extrêmement fier de rester dans ma ville et d’avoir l’opportunité d’évoluer pour une équipe qui s’en va dans la bonne direction. C’est indescriptible ce que je viens de vivre. Ça ne pourrait pas être un meilleur scénario. J’ai hâte de me présenter au travail. Je vais retrouver des gars comme Junior Luke, Frédéric Chagnon et David Ménard qui m’a a aidé pas mal dans le processus du repêchage.»

Des 37 joueurs sélectionnés dans l’histoire des Carabins, un total de dix l’ont été par les Alouettes.

Tout comme Harelimana, Andrew Seinet-Spaulding a dû patienter. Le plaqueur de McGill a été sélectionné en 6e ronde (52 au total) par les Stampeders de Calgary. «Ce fut un peu long et stressant, mais je suis content d’avoir été repêché, a mentionné le vainqueur du trophée J.P. Metras décerné au joueur de ligne par excellence au pays. Je savais que je serais sélectionné et la ronde ne me dérangeait pas. Je suis content d’obtenir l’opportunité de démontrer ce que je peux faire.»

Son coéquipier Vincent Déthier a été choisi en 5e ronde (44e au total) par les Roughriders de la Saskatchewan. «On s’est parlé il y a deux jours pour la première fois et j’ai une entrevue, mercredi, a raconté le demi défensif. Je n’étais pas très connu et le camp d’évaluation régional aurait été une opportunité d’augmenter ma valeur. Je suis extrêmement content. Je réalise un rêve de petit gars.»

Trois joueurs des Stingers de Concordia ont été sélectionnés, dont le secondeur Jersey Henry (51e) et le recewveur Vince Alessandrini (60e) par les Alouettes. Le demi de coin Michael Asibuo (70e) a été choisi par les Stampeders. Au final, le RSEQ a vu 11 de ses joueurs être sélectionnés sur les 73. Les Québécois Tomas Jack-Kurdyla (Buffalo) et JJ Molson (UCLA) ont également trouvé preneur