/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Bientôt une aide financière pour les aînés?

Coup d'oeil sur cet article

De nombreux aînés, confinés et isolés depuis le début de la pandémie, ont de plus en plus de mal à payer leurs factures.  

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus le 2 mai  

• À lire aussi: COVID-19: les Canadiens s’attendent au pire  

• À lire aussi: Agent de sécurité, un job en demande en raison de la COVID-19  

«Les aînés le disent: ils sont convaincus qu'ils ont été oubliés», affirme Gisèle Tassé-Goodman, présidente du Réseau FADOQ.    

La FADOQ a entrepris des démarches auprès du gouvernement fédéral pour le sensibiliser à la précarité que connaissent certaines personnes âgées. Alors que le prix de certaines denrées alimentaires, des loyers et des médicaments augmente, l'anxiété financière se fait de plus en plus présente chez ceux d’entre eux qui vivent de leur pension.    

«Les gouvernements s'évertuent à dire: "Prenons soin de nos aînés, ce sont nos sages, ce sont nos bâtisseurs". Vous savez, ces termes-là ne tombent pas dans l'oreille d'un sourd. Comment se fait-il qu’il n'y ait rien qui s'ensuit?», demande Mme Tassé-Goodman.    

Des mesures d’aide à venir?    

Le Bloc Québécois demande à ce que le Supplément de revenu garanti ainsi que la pension de la Sécurité de la vieillesse soient tous deux bonifiés.   

Depuis le début de la pandémie, plusieurs programmes fédéraux totalisant 146 G$ ont été créés pour venir en aide à différents groupes de la société. Les travailleurs, les entrepreneurs et les étudiants ont reçu le soutien du gouvernement, mais les aînés, eux, se sentent laissés pour compte et s'expliquent bien mal l'inaction du gouvernement.   

«Contrairement à d'autres mesures qui seront temporaires, notamment la PCU et la PCU pour étudiants, c'est sûr que les besoins vont demeurer et on ne pourra pas revenir en arrière [avec l’augmentation de la pension et du Supplément de revenu garanti]. Est-ce que c'est ce qui fait que le gouvernement bloque? Pour nous, ce n'est pas une bonne raison», estime Andréanne Larouche, porte-parole du Bloc en matière des aînés.    

Dans l'entourage du premier ministre, on indique que le plan d'aide pour les aînés est encore en préparation, mais qu'il pourrait être présenté au courant de la prochaine semaine.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.