/news/green
Navigation

Des «frelons meurtriers» trouvés en Amérique du Nord inquiètent des chercheurs

Des «frelons meurtriers» trouvés en Amérique du Nord inquiètent des chercheurs
Shutterstock

Coup d'oeil sur cet article

Des frelons asiatiques de deux pouces de longueur ont été recensés aux États-Unis pour la toute première fois, et la trouvaille inquiète des chercheurs, selon ce qu’ont rapporté des médias new-yorkais, dont le New York Post et le New York Times.  

Le surnom de ces insectes agressifs: les «murder hornets (frelons meurtriers, traduction libre)». Ils sont capables d’exterminer des colonies d’abeilles entières en quelques heures et de transpercer l’équipement de protection d’apiculteurs.   

Ces frelons tuent jusqu’à 50 personnes annuellement au Japon. Ils ont des yeux s’apparentant à ceux du costume du superhéros Spiderman, arborent des rayures orange et noires, et volent à l’aide de vastes ailes.  

«Nous avons une fenêtre pour les empêcher de s’installer [aux États-Unis]», a dit Chris Looney, entomologiste de l’État de Washington, au New York Times. «Si nous ne le faisons pas d’ici les prochaines années, on ne le pourra probablement plus jamais.»  

Deux frelons asiatiques géants, le nom officiel de cet insecte, ont ont été trouvés dans l’État de Washington. Un citoyen du nom de Jeff Kornelis a vu un de ces frelons mort sur son perron, un constat assez surprenant pour le pousser à appeler les autorités. Un apiculteur local a vu l’autre frelon.