/misc
Navigation

Des offrandes à découvrir

Coup d'oeil sur cet article

La majorité des amateurs de pêche favorisent une sélection plutôt restreinte de trolles.

En fait, la plupart des passionnés ont des coffrets bondés de leurres de toutes sortes, mais à moins que rien ne fonctionne, ils n’utiliseront qu’une poignée d’entre eux, qu’ils considèrent comme étant leurs meilleurs ou leurs plus chanceux. Les autres ne seront employés qu’en dernier recours. Pourtant, chacun sait qu’on doit varier nos présentations et sortir des sentiers battus surtout lorsque les poissons sont boudeurs et qu’ils semblent faire la fine gueule. 

Je vous présente, aujourd’hui, cinq leurres peu connus qui pourraient trouver une place de choix dans votre coffre à pêche. 

1. Flutter Shad

Photo courtoisie

Cette belle réalisation technologique par injection ICT a remporté les plus prestigieux honneurs du ICAST lors de son lancement en juillet dernier. L’entreprise canadienne LiveTarget a réussi à thermoformer le polymère pour lui donner une forme incurvée qui imite la nage d’un mené en détresse. Ce qui est étonnant, c’est que sous l’eau, le PVC semble complètement disparaître. Puis, à l’intérieur du corps, les ingénieurs ont reproduit avec succès la silhouette d’un petit méné. Cette présentation, qui propose un spectacle d’un réalisme convaincant, peut être utilisée à la traîne ou au lancer pour taquiner les grosses mouchetées, les ouananiches, les arcs-en-ciel et les grises. Si vous vous en servez à la jig horizontale ou légèrement en angle, vous ferez réagir les poissons de fond comme les dorés, les touladis, les achigans d’automne, etc. La gamme est offerte en 10 couleurs, dans des tailles de 1 ¾ pouce pesant 3/8 d’once jusqu’à 3 pouces et un poids de 1 ½ once. livetargetlures.ca

2. Swimbait

Photo courtoisie

La firme québécoise DumzLures fabrique ici même ces offrandes souples de 4 pouces (10 cm) qui peuvent être utilisées de maintes façons. Si vous les empalez à la manière texane avec un gros hameçon, vous pourrez les faire nager en surface à travers les herbes. La queue surdimensionnée valsera alors de gauche à droite comme s’il s’agissait d’une proie facile à saisir au passage. Les brochets, les petites et les grandes bouches en raffolent. Vous pouvez opter pour le même montage et l’accompagner d’un plomb conique ou d’une hampe lestée et le faire nager sous les eaux ou le lancer à travers la végétation pour faire réagir les achigans. Il convient également très bien à titre de remorque derrière un spinnerbait, un chatterbait, un buzzbait ou autres, pour modifier leur action et accroître leur profil. Puis, si vous le montez sur une tête plombée, vous pourrez jigger les dorés, les grises et les petites bouches. Ils sont disponibles en 10 teintes, allant de naturelles aux plus vives. dumzlures.com

3. Bully

Photo courtoisie

Tous les amateurs d’ombles et de truites connaissent les fameuses Williams Wabler. La classique originale, la W50, mesure 2 5/8 pouces et pèse ½ once. Le modèle Lite W55, qui est aussi fort populaire, est la version légère pesant la moitié moins, soit ¼ d’once. Puis, il y a le poids lourd de la famille, la Bully. Cette dernière, qui a été réintroduite sur le marché en 2019, a subi une cure de rajeunissement. Elle est maintenant deux fois plus massive que la Wabler traditionnelle avec ses 9/10 d’once de laiton poli plaqué d’argent véritable ou d’or 24 carats. Ce qui est remarquable de cette création, équipée d’une strie stabilisatrice qui réduit les tournoiements, c’est qu’on peut la catapulter très loin de la rive, l’exploiter dans le courant ou s’en servir à la traîne profonde ou rapide pour déjouer presque tous les prédateurs. L’utilisateur peut aussi la laisser caler jusqu’aux abysses, puis la faire remonter rapidement, par saccades, suivies de courtes pauses. Elles sont offertes en 12 coloris. williams.ca

4. Chatterbait Jackhammer

Photo courtoisie

Depuis que la firme américaine Z-Man a mis en marché cette offrande, il y a un peu plus d’une décennie, elle a littéralement connu un essor fulgurant auprès des pêcheurs d’achigans si bien qu’elle a récemment permis à Hank Cherry de remporter le dernier championnat Bassmaster. Lorsqu’on récupère le Chatterbait, sous la surface de l’eau, sa plaque frontale articulée propose des avantages similaires au bon vieux spinnerbait, soit les reflets et les vibrations. Ajoutez à cela des déhanchements et les attraits d’un poisson-nageur trapu qui danse. La plupart des versions proposées par Z-Man sont pourvues d’une jupe qui se dandine au rythme des motions imposées. Offerts dans une multitude de teintes et de poids, allant de ¼ à 1 once, ils fonctionnent aussi bien au lancer, avec une récupération continue ou en imposant des ralentissements pour varier leur course à diverses profondeurs. Vous pouvez y ajouter un Twister, une imitation d’écrevisse, un swimbait, etc. zmanfishing.com

5. Trolling Rig

Photo courtoisie

La cuillère tournante Aglia est l’un des leurres qui ont été le plus vendus au monde. En latin, ce nom signifie papillon, car sa palette rappelle ses battements d’ailes quand elle tourne dans l’eau. En 2013, le pro dans le domaine des tournois de doré, l’américain Terry Leffel, modifie cette offrande fabriquée par la compagnie Mepps. Il a alors changé la garniture arrière, en y ajoutant soit des poils de chevreuil ou une robe métallique de telle sorte que sa présentation ressemble à un streamer. Il a ensuite installé une bille flottante allongée pour que son agencement nage entre deux eaux quand il est noué à un marcheur de fond ou à un plomb quille. Il a finalement équipé le tout d’un hameçon-remorque interchangeable grâce à un système de boucle sur un fil d’acier qui agit à titre de harnais à ver de terre. La meilleure façon d’exploiter ce montage, proposé en deux tailles et six couleurs, consiste à l’utiliser à la traîne ou à la dérive et de le garnir avec un gros lombric. mepps.ca