/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

L’Alberta lance une application pour tracer la COVID-19

L’Alberta lance une application pour tracer la COVID-19
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

EDMONTON | En vue du déconfinement, le gouvernement de l’Alberta a lancé une application pour tracer les cas de COVID-19 sur son territoire afin de contenir la propagation du virus.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie 

• À lire aussi: COVID-19: 1008 cas supplémentaires et 114 nouveaux décès au Québec 

Avec cette annonce, l’Alberta est devenue vendredi la première province canadienne à intégrer ce type d’outils pour téléphones intelligents dans sa stratégie de reprise.  

Le recours aux applications mobiles pour tracer la COVID-19 soulève de nombreuses préoccupations concernant la protection de la vie privée, et les autorités albertaines ont voulu se montrer rassurantes envers la population.  

L’application ABTraceTogether est offerte sur une base volontaire, et ceux qui veulent l’utiliser devront d’abord s’inscrire. Seul le numéro de téléphone est demandé au moment de l’inscription. L’outil tracera le signal Bluetooth des utilisateurs et non leur GPS.  

Par ailleurs, les utilisateurs infectés par la COVID-19 devront d’abord approuver le partage de leurs données pour que l’application puisse aviser ceux avec qui ils sont entrés en contact.  

Le gouvernement albertain espère que ces précautions pour protéger la vie privée convaincront ses citoyens de recourir à ABTraceTogether.  

Dans leurs efforts pour relancer l’économie, les autorités croient qu’il s’agira d’un moyen efficace pour détecter et étouffer rapidement les éclosions de COVID-19, et pour assurer la sécurité des citoyens.  

«ABTraceTogether a été créé pour protéger les Albertains et pour prévenir la propagation communautaire en alertant rapidement ceux qui pourraient être à risque», a indiqué la médecin en chef de la santé publique de l’Alberta, la Dre Deena Hinshaw, par communiqué.  

«Plus il y aura d’Albertains qui vont l’utiliser, plus nous serons en mesure de les protéger contre une exposition au virus et sa propagation. Essayez-le, et encouragez votre famille et vos amis à le faire aussi. En travaillant ensemble, nous pouvons venir à bout de la pandémie», a-t-elle ajouté.  

Bien que controversé, ce type d’application pourrait faire partie de la stratégie de déconfinement d’autres provinces canadiennes. En effet, le Québec, le Nouveau-Brunswick, le Manitoba, Terre-Neuve et Labrador et la Saskatchewan envisagent également d’y recourir. 

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.