/news/health
Navigation

Rappel du médicament Axid (nizatidine)

Rappel du médicament Axid (nizatidine)
PHILIPPE-OLIVIER CONTANT/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – La division de Pharmascience inc., Pendopharm, a procédé au rappel du médicament Axid (nizatidine), utilisé pour le traitement des ulcères gastriques et intestinaux, en raison de la présence d’une impureté de nitrosamine. 

Le rappel concerne deux lots de capsules de 150 mg portant les numéros 616927 et 617088 et dont la date d’expiration est le 31 août 2020.  

Avec des concentrations égales aux seuils maximaux acceptables, la N-nitrodiméthymanine (NDMA) est une substance probablement cancérigène pour l’humain.   

«Les résultats d'analyses montrent que les concentrations de NDMA dans certains produits de nizatidine peuvent augmenter au fil du temps», a indiqué vendredi Santé Canada par voie de communiqué.  

Même si les concentrations de NDMA dans les deux lots rappelés ne dépassent pas les seuils acceptables, elles pourraient en revanche augmenter au fil du temps. D’où la précaution prise par Pendopharm.  

Selon Santé Canada, la NDMA ne devrait pas avoir d'effets nocifs en cas d'ingestion en très faibles concentrations.  

«Une personne qui prend un médicament contenant de la NDMA en concentration égale ou inférieure aux seuils acceptables tous les jours pendant 70 ans ne devrait pas avoir de risque de cancer accru», a-t-on expliqué.
  

Les patients qui prennent ou qui ont pris des capsules de 150 mg d'Axid (nizatidine) peuvent s’adresser au pharmacien, recommande le département fédéral de la santé.  

Ils peuvent également contacter Pendopharm au numéro sans frais: 1 888 550-6060.