/world/europe
Navigation

Espagne: le bilan quotidien des décès dus au virus passe sous les 200

Espagne: le bilan quotidien des décès dus au virus passe sous les 200
AFP

Coup d'oeil sur cet article

MADRID | L’Espagne a recensé dimanche en 24 heures 164 décès dus au nouveau coronavirus, le chiffre quotidien le plus bas depuis presque sept semaines dans ce pays qui entame graduellement son déconfinement, l’un des plus stricts en Europe. 

• À lire aussi: [EN DIRECT DIMANCHE 3 MAI] Tous les développements de la pandémie 

• À lire aussi: Une partie de l’Europe commence à se déconfiner lundi 

• À lire aussi: États-Unis: 1435 nouveaux décès dus au coronavirus 

Selon les chiffres publiés dimanche par le ministère de la Santé, le nombre total de décès dus à la pandémie est désormais de 25 264, ce qui fait de l’Espagne le 4e pays le plus endeuillé au monde après les États-Unis, l’Italie et le Royaume-Uni. 

Le nombre de décès enregistré au cours des dernières 24 heures est le plus bas depuis le 18 mars, quand 107 décès avaient été recensés. 

Mais ce chiffre doit être interprété avec «prudence», car la transmission par les hôpitaux des chiffres de décès est traditionnellement plus lente durant les longs week-ends comme celui du 1er mai, a averti le directeur du centre d’alertes sanitaires, Fernando Simon. 

«Les chiffres sont très bons et confirment la tendance observée. Nous devons regarder s’ils se confirment dans les prochains jours», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. 

En outre, 838 nouveaux cas confirmés de maladie COVID-19 ont été enregistrés, portant à 217 466 le nombre total des contaminations depuis le début de l’épidémie. 

Pour le 10e jour consécutif, le nombre de malades guéris, 1654, dépasse le nombre de nouvelles infections. 

Les experts estiment que le pic de l’épidémie a été atteint le 2 avril, quand 950 personnes sont mortes en 24 heures. Depuis, le bilan diminue graduellement. 

Les quelque 47 millions d’habitants de l’Espagne sont soumis depuis le 14 mars à l’un des régimes de confinement les plus stricts du monde. 

Le premier ministre Pedro Sanchez a dévoilé le 28 avril un plan d’allégement graduel des restrictions, comportant quatre phases s’étalant jusqu’à la fin juin. 

Depuis samedi, les Espagnols sont autorisés à sortir de chez eux une fois par jour pour se promener ou pratiquer une activité physique.