/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Coronavirus: Justin Trudeau ne sait pas s’il renverrait ses enfants à l’école

Coronavirus: Justin Trudeau ne sait pas s’il renverrait ses enfants à l’école
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Justin Trudeau a reconnu dimanche qu’il ne savait pas s’il renverrait ses enfants à l’école s’ils étaient scolarisés au Québec, province canadienne la plus touchée par le coronavirus. 

• À lire aussi: Les écoles anglophones rouvriront en même temps que les autres

• À lire aussi: Dix provinces, dix plans de relance

• À lire aussi: Le ministre Roberge s’en remet aux écoles

• À lire aussi: Les commissions scolaires fourniront des masques sur demande

«Je ne sais pas», a admis M. Trudeau, interrogé sur la question à Tout le monde en parle dimanche soir sur Ici Radio-Canada. 

«Ça va être une décision extrêmement personnelle pour beaucoup de parents», a reconnu M. Trudeau. Ses trois enfants sont scolarisés «dans une école publique francophone en Ontario qui ne va pas rouvrir» dans un proche avenir, a-t-il souligné. 

«Je prendrais cette décision probablement à la dernière minute», après avoir notamment étudié l’organisation des cours et des récréations, le nombre d’enfants par classe et l’état d’esprit des professeurs, a-t-il expliqué.  

Le gouvernement québécois a annoncé la réouverture partielle des écoles primaires et des garderies, fermées depuis mi-mars, dans le cadre d’un déconfinement progressif. Cette décision controversée a divisé les parents d’élèves alors que la province compte plus de la moitié des cas de coronavirus et de morts du pays. 

Le gouvernement Legault a fait valoir que ce retour à l’école se ferait graduellement et sur la base du volontariat, rappelant que plus de 80% des décès liés au coronavirus au Québec sont recensés dans des maisons de retraite. 

«C’est tough (difficile) pour les enfants», mais «c’est tellement tough pour les parents», a reconnu M. Trudeau.  

«Dans tous les différents sondages» sur les conséquences de la crise du coronavirus, «on regarde où les niveaux de stress sont le plus hauts, souvent c’est les parents», selon lui.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.