/finance/business
Navigation

Air Canada: l’achat de Transat devient incertain

Coup d'oeil sur cet article

Les investisseurs ont encore des doutes sur l’acquisition de Transat par Air Canada.  

L’action de Transat a plongé de 14 % lundi pour clôturer à 8,50 $, bien loin des 18 $ promis par Air Canada, en 2019.   

Les titres de plusieurs compagnies aériennes ont reculé lundi en raison de la décision de l’influent conglomérat Berkshire Hathaway de se retirer du secteur, mais la chute de Transat a été la plus importante.  

Lors d’une téléconférence avec les analystes, lundi, le PDG d’Air Canada, Calin Rovinescu, n’a pas voulu commenter le dossier.  

Calin Rovinescu.
PDG d’AIr Canada
Photo d'archives, Chantal Poirier
Calin Rovinescu. PDG d’AIr Canada

Mais selon une source bien informée citée par Reuters, « toutes les options sont sur la table – le conseil d’administration [d’Air Canada] est encore à décider de la meilleure façon d’aller de l’avant ».  

L’accord conclu entre les deux entreprises permet à Air Canada de se retirer de la transaction si Transat est affectée de façon disproportionnée par la pandémie comparativement au reste de l’industrie. Transat soutient que ce n’est pas le cas.  

S’il y a renégociation de l’entente, ce sera après l’obtention des approbations réglementaires, estime l’analyste Benoit Poirier de Desjardins.  

Présentement, tous les avions de Transat sont cloués au sol. Air Canada a maintenu de 10 % à 15 % de ses activités aériennes. Cette proportion doit remonter à 25 % au début juillet.  

Lourde perte  

Au premier trimestre, Air Canada a subi une perte nette de 1,1 milliard $ alors qu’elle avait enregistré des profits nets de 285 M$ pendant la même période de 2019.  

Ses revenus ont reculé de 16 % pour atteindre 3,7 milliards $.  

Il faudra « au moins trois ans » avant qu’Air Canada retrouve sa vigueur d’avant la crise, a prévenu M. Rovinescu lundi.  

Pour préserver ses liquidités, Air Canada accélérera le retrait de 79 avions, fera passer de 500 M$ à 1,1 G$ ses compressions budgétaires et mettra en garantie 18 avions A220 pour emprunter 788 M$.   

L’action d’Air Canada a perdu 8,7 % lundi pour clôturer à 17,63 $, à la Bourse de Toronto. 

À VOIR ÉGALEMENT :