/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

Confinement: une occasion à saisir pour cette marque québécoise de culottes menstruelles réutilisables

Confinement: une occasion à saisir pour cette marque québécoise de culottes menstruelles réutilisables
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Message aux PME du Québec: si vous êtes entrepreneurs ou si vous connaissez une entreprise d’ici qui mériterait plus de visibilité, QUB radio et Porte-monnaie pourraient donner un coup de main. Pour les détails de l’initiative #entrepreneursdici de Québecor, c’est ici!  

Pour traverser la crise, plusieurs PME d’ici ont dû s’adapter rapidement, et certaines réussissent à bien s’en sortir.  

C’est le cas pour Mme L’Ovary, une entreprise dans la mouvance «zéro déchet» spécialisée en produits d’hygiène féminine réutilisables. Leurs culottes menstruelles viennent avec une protection intégrée et trois serviettes amovibles faites de tissu absorbant et anti-fluide.    

  

  

L’une des fondatrices, Erica Athena Lebrun, explique que les ventes records enregistrées sur leur boutique en ligne pour le mois d’avril résultent de facteurs allant au-delà de l’engouement pour les marques québécoises.    

«Notre produit répond aux critères du monde vers lequel on va, où on sera appelés à moins consommer de produits jetables et polluants. Mais aussi, plusieurs femmes hésitaient à essayer notre culotte auparavant. On comprend qu’avec le travail et le stress de la vie, ce n’était pas toujours facile de tester l’alternative qu’on offre. Maintenant qu’elles sont à la maison, elles peuvent enfin voir si c’est un produit intéressant pour elles.»   

Même si avril 2020 est le meilleur mois qu’ait connu leur boutique en ligne, ce n’est toutefois pas suffisant pour compenser les manques à gagner sur les autres canaux de distribution et de visibilité. D’une part, les ventes en magasin sont évidemment nulles depuis quelques semaines, mais les deux entrepreneures étaient également très actives dans les salons de marchands et offraient des ateliers-conférences sur les menstruations et la santé des femmes.    

«À part la boutique en ligne qui fonctionne très bien, tout le reste est à zéro. Heureusement, on génère suffisamment de revenus pour payer nos frais fixes et garder nos employés.»    

Étant hautement investie dans sa mission écologique, mais aussi éducative, Mme L’Ovary a modifié son approche pour rejoindre les gens.    

«Nos événements et ateliers-conférences attiraient normalement une cinquantaine de personnes sur place. Mais pour l’édition virtuelle qu’on a diffusée sur Zoom, on a eu 400 inscriptions, dont 200 qui étaient avec nous en direct. Beaucoup de gens de l’extérieur de Montréal, ou qui n’avaient simplement pas le temps, peuvent maintenant y participer.»   

Les deux femmes d’affaires ont aussi mis en ligne un tutoriel pour enseigner aux consommatrices à fabriquer leur propre modèle simplifié de culotte menstruelle réutilisable.    

«On veut permettre aux femmes d'essayer sans devoir acheter notre produit. Ensuite, si elles aiment le confort que ça leur apporte, elles deviendront peut-être des clientes de Mme L’Ovary. Mais l’essentiel, pour nous, demeure de faire rayonner notre mission éducative.»   

  

  

Pour suivre Mme L'Ovary: Facebook, Instagram, site web  

  

Message aux PME du Québec: si vous êtes entrepreneurs ou si vous connaissez une entreprise d’ici qui mériterait plus de visibilité, QUB radio et Porte-monnaie pourraient donner un coup de main. Pour les détails de l’initiative #entrepreneursdici de Québecor, c'est ici!

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux