/sports/fighting
Navigation

D’autres ennuis pour Stevenson

L’ancien champion du monde des mi-lourds a mis sa maison de Lorraine dans les Laurentides en vente

DM adonis stevenson-01
Photo Agence QMI, Daniel Mallard Adonis Stevenson

Coup d'oeil sur cet article

Avant son combat contre Oleksandr Gvozdyk en 2018, Adonis Stevenson parlait de sa future maison de Lorraine avec fierté. Il avait hâte d’y habiter avec ses cinq enfants et sa conjointe de l’époque, Sisi God. Toutefois, l’ancien champion du monde a dû se résigner à la mettre en vente dans les dernières semaines. 

La maison de « Superman », dont la construction n’est pas encore achevée, a été affichée à un prix de 899 900 $ dans les premiers jours d’avril. Au départ, elle avait été évaluée à 2,6 millions $ par l’institution financière de l’ex-boxeur. Une fois complétée, sa valeur approximative sur le marché serait de 1,9 million $.

L’ancien boxeur Adonis Stevenson a mis sa maison inachevée de Lorraine, dans les Laurentides, à vendre.
Photo Martin Chevalier
L’ancien boxeur Adonis Stevenson a mis sa maison inachevée de Lorraine, dans les Laurentides, à vendre.

Selon la description du site immobilier, Stevenson était en train de se faire construire un manoir sur la Rive-Nord. 

Celui-ci devait comprendre huit chambres à coucher, trois salles de bain, une salle d’eau et un garage quadruple. 

Au rez-de-chaussée, il devait y avoir un grand hall d’entrée, une cuisine avec un garde-manger, une salle à manger et des plafonds à 10 pieds de hauteur. 

Au deuxième étage, il y avait assez d’espace pour six chambres à coucher et trois salles de bain. La chambre principale, qui devait accueillir le couple Stevenson et God, devait avoir accès à un grand balcon extérieur. 

Et dans le sous-sol, une grande salle familiale devait y être aménagée avec une salle de billard, deux chambres à coucher et une salle de bain. Il y avait également un espace pour une immense cave à vin, de 12 par 29 pieds (3,66 par 8,84 mètres). 

L’ex-athlète de 42 ans avait aussi amorcé les travaux pour l’installation d’une piscine creusée.

Des ennuis

Selon des documents obtenus par Le Journal, Stevenson a acquis deux terrains d’une superficie totale de 23 053 pieds carrés (7026 m2) pour 391 900 $ de Reda Construction inc., le 26 juin 2018. Puis, le 21 septembre de la même année, le natif d’Haïti a contracté une hypothèque de 1 675 112 $ en son nom personnel. 

Dans les mois après sa défaite qui lui a presque coûté la vie en décembre 2018, Stevenson a commencé à avoir des ennuis avec certains créanciers. En mai dernier, Isolation Demrik a inscrit une hypothèque légale de 3003,14 $ pour des travaux impayés. 

Incapable de lui parler

Puis, le 23 avril dernier, ce fut au tour de Construction N. Roy d’inscrire une hypothèque légale pour se faire payer des travaux exercés sur le futur domicile de l’ex-pugiliste. L’entrepreneur souhaite se faire payer un montant de 114 293,69 $. 

« Ce n’est pas contre lui, a indiqué le propriétaire de Construction N. Roy, Francis Roy. Depuis son combat, je n’ai pas été capable de lui parler une seule fois ou de discuter avec le responsable de la tutelle. 

« Lorsque je commence un projet, j’aime pouvoir le finaliser. Tout devait être terminé pour avril 2019. Les travaux n’ont jamais pu reprendre. J’ai notamment dû renouveler le permis de construction avec la conjointe de Stevenson [Sisi God] l’été dernier.

« C’est tellement dommage ce qui arrive. Adonis avait été à son affaire avant son combat au point qu’on se parlait deux à trois fois par jour. Je n’ai plus eu de nouvelles par la suite. J’aimerais tellement avoir une discussion avec lui. »

Les millions $ de la boxe

Avant sa défaite contre Gvozdyk, Stevenson avait conservé sa ceinture de champion des mi-lourds WBC pendant plus de cinq ans. 

Il a été couronné le 8 juin 2013 après avoir terrassé Chad Dawson en 76 secondes. Après sa défense réussie contre le Britannique Tony Bellew, « Superman » a décidé d’embaucher Al Haymon pour s’occuper de ses affaires. 

À chacun de ses combats suivants, le puissant cogneur a empoché des bourses minimales de 1 M$ US (1,4 M$ CAD).

Le manoir de «Superman»en chiffres

  • 8 chambres à coucher, 3 salles de bain
  • 1 salle d’eau, garage quadruple
  • Superficie du terrain : 23 053 pieds carrés
  • Surface habitable : 6046 pieds carrés
  • Taxes municipales et scolaires (2020) : 10 083 $

Source : Centris.ca