/news/politics
Navigation

De l’aide pour les aînés, promet Justin Trudeau

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Justin Trudeau promet qu'il annoncera une aide pour les aînés qui peinent à joindre les deux bouts durant la pandémie «dans les prochains jours». 

• À lire aussi: Québec assouplit le confinement des aînés 

• À lire aussi: Ottawa allonge 252 millions $ pour l'agroalimentaire 

• À lire aussi: Marguerite Blais «devrait prendre ses propres responsabilités» 

«Je reconnais absolument qu’il y a plus à faire. On va en avoir plus à dire bientôt», a-t-il dit durant la séance virtuelle de la Chambre des communes, mardi.

Le chef bloquiste Yves-François Blanchet a manifesté son impatience alors que le gouvernement affirme depuis plusieurs semaines qu’un soutien supplémentaire arrive pour les personnes âgées. Les conservateurs se sont aussi mis de la partie, mardi, pour presser les libéraux à agir à ce chapitre.

M. Blanchet s’est montré insatisfait des réponses fournies par le premier ministre lors de la période de questions tenue par vidéoconférence.

«On ne peut pas se contenter d’une volonté vague et générale [voulant qu’à] un moment donné ‘’on va peut-être faire quelque chose pour vous autres’’. On veut quelque chose maintenant», a-t-il lancé.

Le Bloc québécois demande notamment au fédéral d'augmenter temporairement la pension de la Sécurité de la vieillesse de 110 $ par mois.

Mardi, les libéraux ont rappelé les mesures d’aide déjà mises de l’avant pour aider les aînés, comme la réduction de 25 % du montant minimal des retraits de Fonds enregistrés de revenu de retraite.

Par ailleurs, Justin Trudeau a soutenu que son gouvernement s'assurera que la perception de la Prestation canadienne d'urgence (PCU) ne décourage pas les Canadiens à retourner au travail alors que le déconfinement commence dans plusieurs provinces.

«J’entends les inquiétudes qu’ont les conservateurs autour du désincitatif. Nous allons travailler avec les communautés, avec l’industrie alors que nous regardons pour rouvrir [l’économie]», a-t-il répondu lorsqu’interpellé sur cet enjeu par le chef conservateur Andrew Scheer.

La Prestation canadienne d'urgence, fixée à 2000 $ par mois, est accessible aux travailleurs qui gagnent 1000 $ par mois ou moins. Les conservateurs voudraient que ce critère soit assoupli pour permettre aux Canadiens de continuer à percevoir l'aide fédérale tout en reprenant graduellement leurs heures de travail régulières.

À VOIR AUSSI