/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Éclosion de COVID-19 dans un service de garde d’urgence

Coup d'oeil sur cet article

Un service de garde d’urgence de Mascouche a été obligé de fermer en raison d’une éclosion de cas de COVID-19.  

TVA Nouvelles a appris que plusieurs enfants et quelques membres du personnel de la garderie de l’école primaire La Menais avaient contracté le virus.  

Le nombre exact de cas n’a toujours pas été dévoilé par la santé publique de Lanaudière. Un point de presse doit avoir lieu mardi à 14h.  

Les éducateurs et professeurs, qui devaient rentrer au travail mardi afin de préparer le retour en classe prévu pour le 19 mai, ont été avisés par courriel. Une inscription confirmant la fermeture du service de garde jusqu’au 18 mai a également été placée à l’entrée. La décision a été prise lundi soir.  

Des enseignants anxieux  

L’annonce de cette éclosion a généré beaucoup d’anxiété chez les enseignants qui se préparent à accueillir les élèves.  

«Ça va être difficile d’effectuer une rentrée en toute sécurité [...] et d’imaginer un retour pour le 19 mai. On va suivre l’évolution des cas. Nous sommes régulièrement en communication avec la direction générale de la Commission scolaire des Affluents, mais eux aussi sont dans l’incertitude dans “l’improvisation” du ministre depuis le début de la crise», a déclaré Jean-Louis Bray, président du Syndicat de l’enseignement de la région des Moulins.  

La Commission scolaire des Affluents a indiqué à TVA Nouvelles qu’elle s’explique mal cette éclosion, toutes les règles d’hygiène ayant été respectées depuis l’ouverture de ce service de garde d’urgence.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.