/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Plan de déconfinement: l’industrie de l’humour presse le gouvernement

Coup d'oeil sur cet article

Ébranlée par la pandémie de COVID-19, l’Association des professionnels de l’industrie de l’humour (APIH) souhaite connaître les intentions du gouvernement québécois quant au déconfinement lié aux arts de la scène. 

En plus de presser les autorités à dévoiler les mesures qui seront éventuellement adoptées face à la crise, les membres de la communauté du rire proposent de réfléchir quant à la reprise des activités et à la stratégie pour relancer le secteur des arts. 

«Nous comprenons que le gouvernement fait face à des défis majeurs entourant la crise sanitaire actuelle. Nous comprenons aussi que la santé et la sécurité de la population doivent demeurer des priorités absolues. Toutefois, à l’instar de d’autres secteurs [...] le secteur culturel doit aussi faire l’objet de directives claires pour que tous ces artisans sachent à quoi s’en tenir quant aux perspectives des prochaines semaines et des prochains mois», a exprimé François Lapointe, président de l’APIH, dans un communiqué émis mardi. 

De plus, l’association déplore la confusion régnant suite à l’interdiction déjà annoncée de tenir des événements culturels jusqu’à la fin du mois d’août dans la province. Pourtant, souligne, l’APIH, les salles de spectacles n’ont pas été confinées à l’intérieur de ce plan estival. 

Grande réunion de l’humour québécois, le Festival Juste pour rire a réussi à reporter sa prochaine édition, et à se distancier du coronavirus. Elle est maintenant prévue cet été, du 29 septembre au 11 octobre, toujours à Montréal.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.