/news/coronavirus
Navigation

De la salive et un laser pour détecter rapidement la COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Chaque minute compte dans la lutte contre la COVID-19, particulièrement en ce qui a trait au dépistage de malades potentiels pour éviter la propagation du virus. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Les tests utilisés en ce moment demandent de l’équipement spécifique et plusieurs heures pour obtenir un résultat. 

Pour faciliter et accélérer le dépistage, un chercheur montréalais et son équipe développent présentement un test très rapide qui ne nécessite pas de réactif comme les tests traditionnels. 

«Un laser est envoyé à travers la salive des participants qui permet d'obtenir un profil cellulaire. À l’aide d’algorithmes d'intelligence artificielle, le profil est réinterprété et permet de constater s’il y a un virus ou un changement métabolique associé à la présence du virus», a expliqué Frédéric Leblond, professeur titulaire au Département de génie physique de Polytechnique Montréal et chercheur au CRCHUM. 

«Le test salivaire cherchera la signature spécifique du SARS-CoV-2 à l’origine de la COVID. Dans une autre phase du test, s’il y a une charge virale, on enverrait le participant faire un test PCR pour détecter le coronavirus. Celui qui n'en a pas, on le revoit à la maison», a précisé M. Leblond, dont l’équipe a obtenu un financement accéléré pour mener cette recherche. 

Le chercheur teste deux technologies différentes et se donne quatre mois pour faire le bon choix.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres