/sports/tennis
Navigation

Nick Kyrgios devrait se la fermer, selon Vasek Pospisil

Nick Kyrgios
AFP Nick Kyrgios

Coup d'oeil sur cet article

Membre du conseil des joueurs de l’ATP, le Canadien Vasek Pospisil a remis à sa place l’Australien Nick Kyrgios, qui s’était opposé à l’idée soulevée en avril par Roger Federer de jumeler les activités des circuits masculin et féminin du tennis professionnel. 

• À lire aussi: Tennis: Federer appelle à la fusion de la WTA et de l’ATP

Reconnu pour ses declarations incendiaires et son comportement explosif sur le terrain, Kyrgios avait mentionné sur son compte Twitter si «quelqu’un a-t-il demandé à la majorité de l’ATP ce qu’elle pense de la fusion avec la WTA et en quoi elle est bonne pour nous?», exprimant ensuite son désaccord avec Federer. Or, Pospisil n’a pas paru impressionné par cette réponse. 

Vasek Pospisil
AFP
Vasek Pospisil

«Plusieurs joueurs ou autres invididus parlent de quelque chose sans posséder beaucoup d’informations. Ils ont seulement le goût de dire quelque chose et je crois que ça pourrait être le cas de Nick, a affirmé le Britanno-Colombien au réseau TSN. Franchement, il ne peut pas exprimer une opinion au moment où il en entend parler pour la première fois. (...) Il y a des gars comme lui et je n’aurai pas de problème à lui dire en personne.» 

L’ATP et la WTA sont évidemment en arrêt à cause de la pandémie de coronavirus.