/news/education
Navigation

Réouverture des écoles: les écoles sont prêtes au Saguenay

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les enseignants du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont procédé vendredi au dernier blitz de préparatifs afin d'accueillir les enfants du primaire qui reviendront en classe dès lundi matin.

L’intérieur des classes a dû être réaménagé.

«Il y a toujours des marques [au sol] aux deux mètres dans les corridors. À la place des élèves, en classe, il y a des marques par terre, des flèches et des sens à respecter qui ont été préparés par les enseignants», a expliqué la porte-parole de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Claudie Fortin, lors d'une petite démonstration à l'école primaire Mérédic-Gravel, dans l'arrondissement de La Baie, à Saguenay.

La commission scolaire demande aux parents de faire confiance aux enseignants et aux équipes-écoles.

«Ils ont trouvé de super belles solutions pour aménager leurs locaux de manière dynamique. [...] Souvent, il y a des petits bacs sous forme de caisses de lait, c'est le matériel de chaque enfant qui est là. L'enfant va toujours utiliser le même matériel», a indiqué Mme Fortin.

Certains professeurs ont eu des idées originales pour s’assurer que les petits respectent la distanciation sociale.

«Ici à l'école Médéric-Gravel, on va utiliser des bâtons [de hockey par exemple] qui ont été bricolés par les enseignants avec un petit chien au bout du bâton. Donc l'élève de 4 ans, dans ses déplacements, va pouvoir assurer sa distanciation avec les amis en promenant son petit chien», a illustré Claudie Fortin.

Quant aux périodes de récréation, elles se dérouleront par petit groupe afin de limiter le nombre d'élèves dans la cour.

Des pastilles de couleur ont été dessinées à cet endroit pour indiquer aux enfants leur espace de jeu. Pendant la récréation, une foule d'activités seront organisées pour faire bouger les jeunes tout en respectant la distance de deux mètres.

«Le comité de récréation s'est affairé à la tâche pour trouver des activités originales que ce soit par la danse, la Zumba, le yoga», a poursuivi la porte-parole de la commission scolaire.

Des besoins pressants

Par ailleurs, on est toujours à la recherche de personnel pour prêter main-forte dans les écoles.

À la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, par exemple, on a besoin d'enseignants, de concierges et d'éducatrices dans les services de garde.

Les besoins sont pressants. Les étudiants en enseignement, qui n'ont pas encore complété leur formation, sont aussi invités à postuler.