/lifestyle/sexromance
Navigation

Déconfiner sa sexualité?

High angle above view photo of pretty lady husband guy couple lying sheets bed covering blanket faces morning romantic playful look eyes honeymoon wear pajama room indoors
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Le déconfinement se fait petit à petit, de manière graduelle et prudente. Les consignes de la santé publique doivent impérativement continuer à être respectées à la lettre. Sexuellement parlant également ! Pas le temps de baisser la garde. Que faire pour déconfiner sa sexualité sans prendre de risque ? 

Sexualité épanouie en temps de pandémie ?

Une sexualité qui s’épanouit en temps de pandémie est loin d’être chose facile ! Plusieurs personnes éprouvent effectivement énormément de difficultés à chasser les inquiétudes, ne serait-ce que quelques instants, pour faire place à des jeux sexuels. Rien de plus normal. Mais des questions fusent : « En tant qu’homme célibataire, comment puis-je avoir une vie sexuelle variée ? Et comme je travaille sur la ligne de front, je ne vois pas le jour où je pourrai être actif sexuellement sans mettre quelqu’un à risque ! » « Je suis une femme de 30 ans, mon chum et moi ne vivons pas ensemble, donc depuis le confinement, c’est chacun chez soi. Vivre l’amour à distance place notre couple dans une situation très désagréable. Je n’ai plus d’idées pour varier notre sexualité. » « D’un même souffle, ma blonde et moi sommes d’accord pour dire que notre vie sexuelle a littéralement piqué du nez depuis le confinement. On commence à sortir, les deux enfants doivent techniquement retourner à l’école, mais je suis stressée. Je n’ai pas la tête au sexe ! Mais elle, oui ! » 

Télé-dildonique ?

Et si la télé-dildonique était une partie de la solution pour plusieurs de ces situations ? La digisexualité, cette nouvelle vague liée à la technologie que des chercheurs qualifient de révolution sexuelle, vient à la fois bouleverser les tendances érotiques pour certains, mais aussi aider à la diversification des comportements sexuels selon d’autres. Quoi qu’il en soit, les nouvelles technologies peuvent probablement se mettre au service des personnes qui désirent oser ! Ne pas confondre la télé-dildonique et la digisexualité ! 

Les « digisexuels » se tournent vers des technologies assez avancées – les robots, les environnements de réalité virtuelle, les dispositifs de rétroaction –, aussi connues sous le nom de télésexe, pour remplacer les partenaires humains. Les adeptes de télédildonique utilisent des applications qui favorisent le sexe en solitaire tout en leur permettant d’être connectés. Des jouets sexuels branchés, des applications qui offrent des espaces de « chat » pour rester en contact (ou même leur donner accès au contrôle de votre jouet érotique).  

Vos émotions actuelles ne sont peut-être pas en phase avec un épanouissement sexuel digne de ce nom, normal. Mais si vous souhaitez vous amuser en toute sécurité, sachez qu’il existe des jouets ou des activités érotiques qui peuvent vous satisfaire ! La compagnie Ohmibod saura peut-être titiller votre curiosité en la matière. Vous encouragez les achats locaux ? La compagnie québécoise Désirables propose des trucs sans produits toxiques et faits en porcelaine, la marque montréalaise Bellesa offre des jouets pour changer les idées... 

Votre vie sexuelle ne se déconfinera pas d’ici peu, alors pourquoi ne pas oser ?