/lifestyle/family
Navigation

Préparez le déconfinement de votre animal de compagnie

Adorable little kitten and puppy sleeping on bed
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

À l’heure où la population du grand Montréal espère et envisage un éventuel déconfinement graduel, serait-il indiqué de prévoir le coup pour les animaux de compagnie et de les préparer adéquatement à ce retour au travail ?

Depuis le début du confinement, de nombreux animaux de compagnie ont eu droit à la présence quasi constante et exclusive de leurs maîtres, et, il faut le dire, la majorité d’entre eux s’en porte à merveille ! Les chiens ont sans aucun doute été plus qu’heureux d’avoir autant de compagnie et, surtout, de l’attention en masse. 

Mais les choses vont bientôt changer radicalement pour eux au moment du déconfinement, presque aussi brusquement qu’elles ont commencé il y a 2 mois, quand les maîtres reprendront leur travail. Les animaux se retrouveront alors seuls au bercail. 

Or, tout changement de routine est une source de stress et d’anxiété pour certains animaux et peut se traduire par le développement de problèmes de comportement. Pour éviter que le déconfinement soit « mal vécu » par Pitou ou Minou, il serait utile de les préparer graduellement à ce qui s’en vient. 

Fixer un horaire

Les chats sont des êtres d’habitude, selon Daniel Filion, intervenant en comportement félin à la tête d’Éduchateur, et tout bouleversement dans la routine augmente leur anxiété. Le déconfinement doit donc se préparer. Il faut établir dès maintenant des routines qui pourront être maintenues une fois de retour au travail, explique Daniel Filion. « Idéalement, il faut nourrir le chat à des heures fixes. Il faudrait aussi jouer avec lui quelques fois par jour à des moments déterminés de la journée, selon un horaire que l’on pourra poursuivre par la suite », énumère-t-il.

Progressivement

Le fait de garder une routine pour les repas, les sorties et les jeux est aussi quelque chose d’important pour les chiens. Toutefois, il est essentiel de les réhabituer dès maintenant à la solitude, car ils seront bientôt seuls à la maison pour de longues périodes, nous explique Michel Lacasse, intervenant en comportement canin d’Éducation canine des Quatre pattes. Selon lui, « pour ce faire, il faut dès maintenant prendre l’habitude de sortir dehors, sans son chien, au moins une fois par jour, pour quelques minutes d’abord, puis, de façon graduelle, pour des périodes de temps de plus en plus longues. »

Jean Lessard, éducateur canin chez Doggieville et animateur de l’émission On s’aime en chien, est du même avis : « Sortons avec nos chiens, bien sûr, mais sortons aussi sans eux ! Même si ce n’est que pour aller faire le tour de notre terrain ou une promenade, allez faire un tour dehors sans toutou. Et si vous avez peur qu’il réagisse mal à vos départs, laissez-lui de quoi s’occuper, un os, un Kong farci, n’importe quoi qui l’intéresse beaucoup. » Rappelez-vous qu’il est utile d’associer positivement nos départs avec quelque chose de positif.

Chose importante avant de sortir sans votre chien : faites-en sorte que vos départs et vos retours à la maison se fassent sans émotion, comme si de rien n’était. On reste calme et on n’en fait pas un plat ! Un départ réussi est un départ sans histoire et sans « flafla ». Même chose pour le retour à la maison. Attendez simplement que votre chien se calme avant de lui accorder votre attention.