/news/coronavirus
Navigation

Une éducatrice au grand cœur

éducatrice en milieu familial
courtoisie, Anthony Ponton

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune éducatrice en milieu familial de Sherbrooke a réalisé une dizaine de vidéos en plus d’aller porter du matériel de bricolage aux portes des familles pour ne pas laisser tomber sa marmaille en congé forcé de garderie en temps de crise.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

« Quand j’ai appris qu’on devait fermer pendant un moment ça m’a rentré dedans et je trouvais ça triste que ces enfants perdent leurs repères », confie la propriétaire de la prématernelle Mimilou, Alexandra Moisan. 

Lorsque le Québec a été mis sur pause le 13 mars, la femme de 24 ans a commencé à envoyer quelques vidéos aux enfants et à leurs parents afin de les tenir au courant de la situation qui évoluait quotidiennement.  

Puis, elle a eu l’idée de réaliser d’autres vidéos dans lesquels elle montrerait aux enfants des activités et des bricolages qu’ils pouvaient réaliser à la maison. 

« Ils ont été subitement coupés de la réalité et ils n’étaient pas préparés à ça », explique celle qui a ouvert les portes de sa prématernelle non subventionnée il y a cinq ans qui compte actuellement cinq enfants de trois à cinq ans.  

éducatrice en milieu familial
courtoisie

Bricolage d’un pot de fleurs, fabrication d’un masque d’astronaute, création d’un insecte... Jusqu’à présent l’éducatrice a réalisé 16 vidéos d’environ cinq minutes chacun. 

Tenant à tout prix à ce que les enfants puissent faire les activités, elle est allée porter du matériel qu’elle a pris soin de désinfecter aux portes des familles telles que de la peinture, de la colle et des ciseaux aux enfants qui n’en avaient pas à la maison. 

« J’ai fondu en larmes lorsqu’on a récupéré notre matériel », relate Lori-Ann Lamy dont ses deux enfants, Zack (5 ans) et Léo (3 ans) fréquentent la prématernelle de Mme Moisan. 

« J’aime faire les activités d’Alex avec papa et maman. Je trouve ça cool », dit candidement Zack. 

éducatrice en milieu familial
courtoisie

Le petit Maxime Lafrenière, 4 ans, a expliqué à sa mère, Karine Paradis, « qu’il aimait parler en vidéo avec son éducatrice pour lui expliquer les bricolages et les dessins qu’il a faits ». 

Véritable casse-tête 

Alexandra Moisan ouvrira sa prématernelle lundi avec la moitié de ses enfants comme l’exige le gouvernement. 

Elle a récemment apporté quelques modifications à sa prématernelle comme retirer les jouets qui sont recouverts de tissus et acheter davantage de matériels afin que chaque enfant puisse avoir sa trousse de bricolage qu’il ne mélangera pas avec celle des autres. 

« Ce sera un gros casse-tête d’exiger la distanciation pour les enfants. C’est quasiment impossible, car ils ont besoin de jouer ensemble et de se coller », conclut-elle.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres