/news/coronavirus
Navigation

Une fête des Mères réussie malgré tout en CHSLD

Catherine Lescelleur, technicienne en loisirs au CHSLD Saint-François de Québec, portant son équipement de protection, le 9 mai 2020.
PHOTO COURTOISIE Catherine Lescelleur, technicienne en loisirs au CHSLD Saint-François de Québec, portant son équipement de protection, le 9 mai 2020.

Coup d'oeil sur cet article

Les résidentes en CHSLD ne pourront pas voir leurs enfants et leurs petits-enfants cette année à la fête des Mères, mais des techniciennes en loisir dévouées font tout pour qu’elles passent quand même une belle journée dimanche. 

• À lire aussi: [EN DIRECT 9 MAI] Tous les développements de la pandémie 

• À lire aussi: Immense 5 à 7 à travers Victoriaville 

• À lire aussi: Une éducatrice au grand cœur 

Devant le CHSLD Saint-François, à Québec, Catherine Lescelleur a installé une boîte aux lettres pour que les mamans puissent avoir des nouvelles de leurs proches en ce jour spécial. 

«On a aussi commandé des fleurs. Il a fallu cependant s’assurer qu’elles proviennent toutes du même fleuriste pour la désinfestation», a témoigné la technicienne en loisir, qui jure que le moral est bon à l’intérieur de sa résidence, épargnée jusqu’à présent par le coronavirus. 

Dans la plupart des CHSLD, la musique prendra aussi une place importante pour les célébrations, même si, contrairement aux autres années, aucun groupe ne pourra aller reprendre les grands succès de la variété française dans la salle commune. 

Dans certains centres, des DJ feront donc tourner leur platine dans le stationnement, quitte à divertir les personnes âgées au balcon. 

La dame en bleu au téléphone 

Dans la même lignée, une association de musiciens thérapeutiques de Montréal avait prévu aller chanter la pomme devant des résidences dimanche, mais les plans ont dû être revus à cause du temps anormalement froid cette fin de semaine. 

Le chanteur du groupe poussera finalement la note au bout du fil. 

«Dans plusieurs résidences, il n’y a pas le Wi-Fi. Il a donc fallu utiliser un mode de communication du siècle dernier. Mais à bien y penser, je pense que l’émotion passe encore mieux au téléphone. La musique, c’est vraiment très puissant. Même les gens qui souffrent d’Alzheimer se souviennent souvent de leurs mélodies préférées», a évoqué Françoise Henri, directrice générale de la Société pour les arts en milieux de santé (SAMS). 

Grâce à l’appui de plusieurs techniciennes en loisir, la SAMS va joindre plus de 600 aînés dimanche avec cette première expérience de chanson au téléphone. 

Les agentes anti-COVID 

Partout au Québec, les techniciennes en loisir en CHSLD doivent faire preuve d’imagination pour continuer d’amuser les résidents en cette période sombre. 

«Ça n’a pas été facile de s’adapter au début. Ce sont des filles rassembleuses, avec qui les résidents ont l’habitude d’avoir des contacts. On leur a demandé d’être des agentes anti-COVID, de s’assurer que les résidences restent, malgré le confinement, des milieux de vie», a raconté Éric Gagné, conseiller-cadre pour le milieu de vie au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest. 

Méconnaissables dans leur équipement de protection, les techniciennes en loisir animent dorénavant les traditionnels bingos dans les couloirs de la résidence afin que tous puissent rester confinés dans leur chambre. 

Parfois, elles vont jouer aux cartes dans les chambres où les plus lucides leur confient leurs inquiétudes par rapport à la situation actuelle. 

Les techniciennes ont surtout la tâche d’aider les résidents à communiquer avec leur famille, ce qui peut donner lieu à des scènes touchantes. 

«Étonnamment, la pandémie a peut-être eu du bon. Il y a beaucoup de gens qui n’avaient pas parlé à leur père ou leur mère depuis des années qui ont repris contact», a constaté Catherine Lescelleur, convaincue plus que jamais qu’elle est un «service essentiel».

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres