/news/health
Navigation

COVID-19: les femmes davantage frappées par le virus au Québec

COVID-19: les femmes davantage frappées par le virus au Québec
Photo MARIO BEAUREGARD

Coup d'oeil sur cet article

Les femmes sont plus frappées que les hommes par le nouveau coronavirus au Québec, selon les services de santé publique.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus  

• À lire aussi: Donner la vie au temps du coronavirus  

• À lire aussi: Maintenant 36 986 cas de COVID-19 et 2786 décès au Québec  

Alors que la maladie touche davantage les hommes que les femmes dans plusieurs pays, les femmes représentent 59,7% des personnes contaminées par le virus au Québec et 54,1% des décès, indiquent des données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).   

Selon ces données, mises à jour à la fin de la semaine, le Québec comptait alors 36 986 cas confirmés de coronavirus et 2786 morts.   

La mise à jour de l’Institut ne fournit pas d’explication sur les raisons pour lesquelles les femmes sont plus touchées, mais celles-ci sont très majoritaires parmi les infirmières et les services de soins pour personnes âgées.   

Le groupe d’âge le plus touché par le virus au Québec est celui des 30-49 ans, avec 28% des contaminations.   

Pour ce qui est des décès, le groupe le plus durement frappé est celui des 80-89 ans, avec 40% des morts, suivi par les 90 ans et plus, avec 33,4%.   

Selon l’INSPQ, le Québec comptait en fin de semaine 326 morts par million d’habitants, derrière l’Espagne (566), l’Italie (500), le Royaume-Uni (465) et la France (402), mais devant le Canada (124).