/finance/business
Navigation

WestJet prolonge l'annulation de ses vols jusqu'au 4 juillet

Coup d'oeil sur cet article

WestJet a annoncé la prolongation de la suspension de nombreux vols, dimanche, en raison de la pandémie de COVID-19. 

La compagnie albertaine a souligné sur son site web qu’en raison de la faible demande, des trajets au Canada demeurent annulés jusqu’au 4 juillet. On retrouve notamment les vols liant Montréal à Vancouver, à Halifax, à Calgary et à Edmonton. Les vols estivaux entre Montréal et Winnipeg commenceront aussi plus tard, soit le 5 juillet, tout comme ceux entre Québec et Calgary, qui reprendront le 6 juillet. 

En avril, le transporteur aérien avait suspendu quelque 600 vols par jour jusqu’au 5 juin. 

WestJet a aussi précisé dimanche qu’elle n’effectuera aucun vol international avant le 25 juin. 

Le transporteur aérien avait mentionné en avril qu’il comptait, malgré tout, continuer à desservir les 38 aéroports canadiens où ses avions avaient l'habitude de se poser, notamment pour acheminer des cargaisons de matériel médical et d'aliments. 

Les liaisons directes offertes par WestJet entre Montréal et Calgary et entre Montréal et Vancouver avaient été annulées dans la foulée de cette réduction de service. 

Les clients qui avaient des réservations pour des voyages entre le 6 juin et le 4 juillet seront avertis des options qui s’offrent à eux. 

WestJet a mis à pied environ 10 000 de ses 14 000 employés en raison du fort ralentissement de ses activités. En avril, son président, Ed Sims, avait déclaré que l'entreprise basée à Calgary avait perdu plus de 95% de sa clientèle en raison du confinement lié au coronavirus.