/sports/golf
Navigation

Des vols nolisés pour la PGA?

Coup d'oeil sur cet article

Le circuit de la PGA envisage de noliser des avions pour diminuer le risque de contagion pour les joueurs et leurs caddies.

C’est ce que le golfeur Kevin Streelman, membre du Conseil consultatif des joueurs (CCJ), a indiqué au Golf Magazine, lundi.

Le CCJ avait accepté à l’unanimité le plan de retour de la PGA la semaine dernière et la saison doit débuter le 11 juin avec le Challenge Charles Schwab. Le commissaire Jay Monahan tente maintenant de mettre en place des protocoles pour assurer la sécurité de tous.

«Ils pensent que c’est une solution raisonnable pour garder notre groupe serré, a dit Streelman. Nous allons tous être ensemble pendant la semaine, alors autant voyager ensemble. Nous serions tous testés avant d'être autorisés à monter dans l'avion. La PGA facturerait aux joueurs de manière égale les frais de voyage.»

Les tests deviendront toutefois très importants puisqu’une cabine d’avion pourrait être un terreau fertile pour le coronavirus.

«Bien sûr, les avions pourraient être l’endroit parfait pour la propagation si un joueur ou un caddie infecté se faufile. Oui, c’est délicat. Mais aucune solution ne sera 100 % [sure]. Nous allons tous devoir l’accepter.»