/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

[VIDÉO] Danse du confinement: en larmes, Horacio Arruda s’excuse en point de presse

Le directeur national de santé publique regrette sa participation à un vidéoclip

Coup d'oeil sur cet article

En larmes, le Dr Horacio Arruda s’est excusé mardi d’avoir fait la « danse de confinement » avec le rappeur Rod le Stod dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.  

• À lire aussi: [VIDÉO] Le rap d’Horacio Arruda dérange  

• À lire aussi: Le port du masque «fortement recommandé»  

Alors que le bilan des morts de la COVID-19 ne cesse de s’alourdir, le directeur national de santé publique du Québec a dû essuyer une pluie de critiques après avoir participé à ce vidéoclip, qui devait permettre d’amasser des fonds pour le Refuge des jeunes de Montréal.  

  • Écoutez l'entrevue du président de la firme de sondage Léger, Jean-Marc Léger avec Jonathan Trudeau à QUB Radio:

L’organisme, qui vient en aide aux hommes de 17 à 25 ans en difficulté ou en situation d’itinérance, s’en est d’ailleurs dissocié lundi. 

Photo Stevens LeBlanc

« On trouve ça trop tôt, pendant que la souffrance est si grande. Conseil : J’aime bien Rod et le Dr Arruda, mais quand on veut associer le nom du Refuge, il faudrait demander si on est intéressés », a entre autres commenté l’artiste et porte-parole du Refuge, Dan Bigras. 

La gorge nouée par l’émotion, le Dr Arruda a fait amende honorable en fin de point de presse, mardi, aux côtés du premier ministre, François Legault, et de la ministre de la Santé, Danielle McCann. 

Photo Stevens LeBlanc

Aux familles endeuillées 

« Si la performance que j’ai faite, qui était destinée à une personne, a fait de la peine ou insulté les familles qui sont endeuillées, je vous présente mes plus sincères excuses », a-t-il déclaré. 

Souhaitant remettre les choses dans leur contexte, Horacio Arruda dit avoir accepté de s’improviser danseur de rap sans jamais penser que cette vidéo servirait à recueillir des fonds pour la cause des jeunes itinérants sur les réseaux sociaux.  

Il croyait d’abord que la vidéo serait diffusée seulement sur Facebook, et accessible à un nombre limité d’internautes. 

« Je suis sûr que ce gars-là [Rod le Stod] ne voulait pas faire de mal, a expliqué M. Arruda. Il m’a demandé, et je n’ai pas compris pourquoi : “Est-ce qu’il y a une cause qui est importante pour vous”. J’ai parlé de la jeunesse... Des gens dans la rue, des jeunes, parce que j’ai trois enfants, et ils ont eu la chance de ne pas être dans cette situation. » 

Le Dr Arruda a ensuite répété ses excuses, en anglais comme en français, aux familles endeuillées par la COVID-19 qui ont pu se sentir blessées.        

  • ÉCOUTEZ Victor Henriquez, expert en gestion de crise, à QUB radio:    

Des sanglots dans la voix 

« Je peux vous dire que chaque nuit, à deux heures du matin, je regarde les décès et j’ai le cœur qui me tourne », a-t-il lancé, des sanglots dans la voix, le forçant à prendre quelques instants pour reprendre ses esprits. 

« Ça n’a jamais été mon intention de blesser qui que ce soit et j’ai compris que plus jamais je n’utiliserai les réseaux sociaux dans ce contexte-là », a-t-il poursuivi. 

« Je suis sûr que même celui qui l’a fait ne voulait insulter personne. Ç’a été le cas. Alors. J’ai toujours été moi-même, je suis ici comme je suis. Mais je vais cesser de faire ce genre de vidéo. Parce que les gens les utilisent contre ma crédibilité et mon engagement. » 

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.