/news/politics
Navigation

COVID-19: Ottawa poursuivi pour financement discriminatoire par un groupe autochtone national

FILES-CANADA-POLITICS-GUNS
AFP

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le gouvernement fédéral fait l’objet d’une poursuite en justice pour financement inadéquat et discriminatoire au cours de la crise de la COVID-19. 

C’est le Congrès des peuples autochtones (CPA) et ses organisations provinciales et territoriales (OPT) qui ont déposé mercredi ce recours urgent, devant la Cour fédérale du Canada, estimant qu’Ottawa a «abandonné sa responsabilité de fiduciaire face à de nombreux membres de la communauté autochtone pendant cette pandémie». 

Le chef national du Congrès des peuples autochtones, Robert Bertrand, a soutenu dans un communiqué que les organisations offrent actuellement «du support et des services critiques à plusieurs Canadiens en situation de précarité». 

«Le recours en justice vise à démontrer qu’en dépit des objectifs louables du gouvernement fédéral, le financement alloué est déterminé de façon discriminatoire et pénalise les populations autochtones doublement désavantagées que sert le CPA», a-t-on ajouté dans un communiqué. 

Le CPA a soutenu que le gouvernement Trudeau a ignoré les efforts répétés et la préférence du CPA de travailler avec Services aux Autochtones Canada (SAC) afin de rectifier la situation sans avoir recours aux tribunaux. 

Le CPA a souligné que la grande majorité des autochtones du Canada habite hors réserve. 

«Nous n’avons eu aucun autre choix que de nous adresser aux tribunaux pour sauver des vies», a ajouté la cheffe et présidente du Native Council of Nova Scotia, Lorraine Augustine.