/news/coronavirus
Navigation

Patients et employés contaminés dans la zone froide à l’Hôpital Charles-Le Moyne

Coup d'oeil sur cet article

LONGUEUIL | Près de 70 personnes ont été infectées par la COVID-19 après une éclosion à l’Hôpital Charles-Le Moyne à Longueuil, mais une médecin a assuré mercredi que l’urgence est toujours en mesure d’accueillir des patients en sécurité.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

«On a su que parmi nos patients en zone froide, en zone verte, et parmi notre personnel, des gens avaient été infectés. 37 patients et 32 membres du personnel à ce stade-ci», a confirmé l’urgentologue Mélissa Ranger.

Au cours des derniers jours, des unités ont été fermées afin de procéder à leur désinfection. Des patients ont aussi été déplacés. «Il y a tout un branle-bas de combat, a souligné l’urgentologue. C’est la guerre pour essayer d’éviter la propagation et assurer la sécurité de tout le monde.»

Tout porte à croire que des patients qui étaient porteurs de la COVID-19, mais qui ne présentaient aucun symptôme ont été admis dans deux unités du centre hospitalier.

«On s’aperçoit que le patient développe des symptômes pendant son hospitalisation et à partir de ce moment-là, dès qu’on le voit, tout le monde systématiquement est rappelé. Tous les gens qui ont été amenés à fréquenter cette unité sont dépistés et retirés du travail», a affirmé la Dre Ranger.

La médecin souhaitait lancer un message à la population afin d’expliquer que l’urgence est toujours en mesure d’accueillir des patients en toute sécurité.

«Tous les patients qui ont des conditions urgentes doivent toujours se présenter à nos urgences. On va les accueillir, on va les soigner, on est en mesure de le faire et on est sécuritaire pour ces patients», a fait savoir la Dre Ranger.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.