/news/currentevents
Navigation

Roberval: elle veut se battre pour demeurer le plus longtemps avec ses garçons

Coup d'oeil sur cet article

ROBERVAL – Une jeune maman de Roberval, atteinte d'un grave cancer du sein, a décidé de se battre pour voir grandir ses deux garçons âgés de 4 ans et de 18 mois.  

Marjorie Pedneault a lancé un cri du cœur sur les réseaux sociaux afin de recueillir des dons pour lui permettre de recevoir de coûteux traitements aux États-Unis.   

«Si vous saviez tout ce que je ferais pour être aux côtés de mes garçons le plus longtemps possible», a dit la jeune femme de 35 ans, en larmes.   

«C'est un cancer très agressif. Les traitements standards que j'ai reçus ne fonctionnent tout simplement pas avec moi.»   

Le diagnostic de Marjorie Pedneault est tombé en octobre 2018 alors qu'elle était enceinte de son deuxième enfant: cancer du sein triple négatif stade 3.   

«À 36 semaines, on a provoqué mon accouchement pour que je puisse commencer les traitements le plus rapidement possible», a-t-elle relaté à TVA Nouvelles.   

Malgré cinq types de chimiothérapie, 40 fractions de radiothérapie et deux chirurgies, le cancer a continué de se propager.   

Le pire verdict est tombé en avril dernier: cancer métastatique, stade 4, incurable.   

Son monde s'est écroulé... Mais il n'était pas question pour elle d'abandonner. La jeune maman a décidé de continuer à se battre pour ceux qu'elle appelle «les amours de sa vie». Le seul et dernier espoir de Marjorie repose sur des traitements disponibles aux États-Unis, qui ne sont pas couverts par les assurances.   

La jeune femme a obtenu une permission spéciale pour traverser les frontières, qui sont toujours fermées en raison de la pandémie. Elle quittera dimanche pour se rendre en Californie où elle recevra un premier traitement.   

  

Marjorie Pedneault le plus jeune de ses fils
Photo Courtoisie
Marjorie Pedneault le plus jeune de ses fils

«Dimanche, je quitte pour recevoir un traitement d'immunothérapie pour ajouter à mon traitement standard. On espère de tout cœur que ça me donne des chances de ralentir mon cancer et de prolonger ma vie», a indiqué la jeune maman.   

«De plus en plus, la médecine se tourne vers les immunothérapies parce que ça semble prometteur.»   

Par contre, ces traitements américains, qui pourraient lui sauver la vie, coûtent extrêmement cher. Elle estime les coûts à près de 200 000 $ par année. Un seul traitement d'immunothérapie s'élève à environ 5000 $.   

Marjorie et ses proches ne pourront donc y arriver seuls. La jeune femme a donc lancé une campagne de financement.   

«Je trouve ça difficile de demander votre aide, mais je n'ai vraiment pas le choix», a-t-elle dit, dans une petite vidéo qu'elle a publiée sur sa page Facebook.   

 Son histoire a touché bien des gens. Elle avait recueilli plus de 110 000 $ en fin de journée mercredi, donc moins de 24 heures après avoir lancé sa campagne de financement. La mère de famille s'est dite touchée par cet élan de générosité incroyable.   

«La générosité du monde, j'en aurais jamais douté, mais aussi grande que ça...»   

«Au nom de mes garçons, je vous remercie... du plus profond de mon cœur, pour l'aide que vous m'apportez. Vous me permettez d'y croire... encore...», a dit la maman, en larmes.