/finance/news
Navigation

Une aide maximale de 500$ du fédéral pour les aînés

0513-dvp
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le gouvernement fédéral a annoncé hier qu’il versera des paiements uniques pouvant atteindre 500 $ pour les aînés, une mesure jugée insuffisante par un groupe de défense des droits des personnes de l’âge d’or.

« Les défis que pose la pandémie pour les personnes âgées ne se limitent pas juste à ce qui se passe dans les résidences ou les CHSLD. Le confinement pèse lourd sur les aînés d’un bout à l’autre du pays », a déclaré le premier ministre Justin Trudeau en point de presse devant sa résidence de Rideau Cottage.

Il a souligné que les factures d’épicerie sont plus élevées pour les personnes âgées confinées étant donné qu’elles doivent recourir à des services de livraison.

« C’est dur autant sur le moral que sur les finances », a ajouté M. Trudeau au sujet de l’isolement.

Ainsi, Ottawa allongera un paiement unique non imposable de 300 $ aux aînés prestataires de la Sécurité de la vieillesse et fournira 200 $ de plus à ceux qui reçoivent le Supplément de revenu garanti. On estime que ces mesures toucheront 6,7 millions de personnes : un investissement total de 2,5 milliards $.

Insuffisant

La plus grande organisation d’aînés au pays estime que le gouvernement de Justin Trudeau manque une occasion d’améliorer les conditions de vie des aînés à long terme, et ce, à plusieurs titres », a réagi le réseau FADOQ.

Plutôt que des versements uniques, cet organisme réclamait une hausse s’appliquant à toutes les prestations mensuelles, conformément à une promesse électorale des libéraux. Les troupes de Justin Trudeau se sont engagées à bonifier de 10 % la pension de Sécurité de la vieillesse pour les aînés de 75 ans en plus.

« Le Réseau FADOQ est également déçu que le gouvernement n’ait pas annulé les retraits obligatoires des fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) ni repoussé à 75 ans l’âge à partir duquel il est obligatoire de convertir les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) en FERR », a-t-on ajouté.

Le Nouveau Parti démocratique a aussi jugé l’aide annoncée insuffisante. 

« Le versement d’un paiement unique indique que le gouvernement considère que la pandémie ne durera qu’un mois. Comment les aîné(es) vont-ils faire face à l’augmentation de leurs charges dans les mois à venir ? » a lancé le porte-parole de la formation politique sur ce dossier, Scott Duval.

Le Bloc québécois a de son côté salué le soutien mis de l’avant par les libéraux, même s’il demandait plutôt une augmentation de 110 $ de la pension de vieillesse pour au moins trois mois.

Plus si la crise perdure

Le premier ministre Trudeau s’est défendu d’avoir tardé à agir pour soutenir les personnes âgées et s’est engagé à fournir plus d’aide si la crise dure encore longtemps.

« On est en train d’agir pour maintenant, pour les mois à venir. Évidemment, si la situation se poursuit pendant encore six mois [ou] un an, il va falloir qu’on prenne d’autres mesures », a-t-il dit.

Notons qu’Ottawa a aussi annoncé, hier, un investissement supplémentaire de 20 millions $ dans le programme Nouveaux Horizons pour les aînés. Cette somme vise à appuyer des projets communautaires qui ont pour but de briser l’isolement des personnes âgées et d’améliorer leur qualité de vie.

Par ailleurs, la ministre des Aînés, Deb Schulte, a fait savoir que les prestataires du Supplément de revenu garanti auront finalement jusqu’au 1er octobre pour transmettre leur déclaration de revenus.

Le président du Conseil du Trésor, Jean-Yves Duclos, a assuré que les paiements de 300 $ et 200 $ arriveront rapidement dans les poches des personnes âgées qui y ont droit. Ottawa compte livrer cet argent « dans les prochaines semaines », a-t-il précisé.

Détails

  • 300 $ de plus à la prestation de la Sécurité de la vieillesse pour aider à affronter les coûts supplémentaires attribuables à la crise de la COVID-19. (Nombre de bénéficiaires : 6,7 millions d’aînés au Canada)
  • 200 $ de plus aux retraités qui reçoivent le Supplément de revenu garanti (SRG) (Nombre de bénéficiaires : 2,2 millions de retraités au Canada)
  • Des paiements uniques, non imposables, qui seront effectués d’ici les prochaines semaines