/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: «Il faut de la créativité» dans les établissements, dit David Levine

David Levine
Photo d'archives, Jean-Francois Villeneuve David Levine

Coup d'oeil sur cet article

L'ex-ministre péquiste délégué à la Santé, David Levine, estime que la lourdeur bureaucratique nuit au bon fonctionnement du système de santé en temps de crise et surtout à Montréal.  

L’ex-président de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal de 2002 à 2012 est d’avis que l’on subit les contrecoups de la réforme de l’ex-ministre de la Santé, Gaétan Barrette.  

«[La réforme] a centralisé et a un peu enlevé les initiatives et l’autonomie des gestionnaires locaux dans chacun des établissements pour le rendre très bureaucratique. Dans la période actuelle, il faut qu’il y ait de l’innovation et de la créativité dans chacun de nos établissements. Il faut que les gens aient la possibilité de créer des unités spécifiques dans leur établissement, selon les besoins qu’ils jugent dans leur environnement», a-t-il déclaré en entrevue, jeudi, avec Benoît Dutrizac, à QUB radio.    

  • ÉCOUTEZ l’entrevue complète de David Levine à QUB radio:   

Celui qui a été dans le Conseil des ministres de Bernard Landry en 2002 ajoute qu’il faut un «capitaine» à Montréal pour gérer la crise, mais il insiste sur la notion d’autonomie dans les établissements.  

«Ce n’est pas le cas aujourd’hui et c’est pourquoi ça devient plus difficile d’implanter des choses dans notre réseau actuellement. Dans un environnement bureaucratique, on cherche toujours l’approbation d’un supérieur», a-t-il soutenu.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.