/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

L’Alberta entame son déconfinement

rencontre Jason Kenney
Photo d'archives Ben Pelosse Le premier ministre de l'Alberta Jason Kenney

Coup d'oeil sur cet article

L’Alberta a autorisé mercredi sa population à se déconfiner jeudi avec des mesures sanitaires importantes, à l’exception de certains secteurs économiques dans les villes de Calgary et Brooks. 

«Les entreprises de l’Alberta ont fait preuve d’une grande résilience pendant cette pandémie. Il est maintenant temps de leur montrer notre soutien, a indiqué par voie de communiqué le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney. J’encourage tous les Albertains à sortir et à soutenir les entreprises locales d’une manière sûre et responsable.» 

Tous les secteurs économiques sont concernés par cette première étape du déconfinement, sauf les deux villes qui concentrent les cas de COVID-19 dans la province, à savoir Calgary et Brooks. 

Dans ces deux foyers d’éclosion, l’ouverture des salons de coiffure et des restaurants est repoussée au 25 mai, celle des camps de jours, des établissements postsecondaires, des lieux de cultes et des services funéraires au 1er juin. 

Le gouvernement a demandé aux entreprises de se référer à un guide de lignes directrices pour les aider à mettre en place les mesures sanitaires requises pour éviter une éclosion. 

Malgré la réouverture des commerces et industries, il demeure interdit aux Albertains de se rassembler en un groupe de plus de 15 personnes, à l'intérieur comme à l'extérieur. La vie culturelle, sportive, artistique et nocturne reste en suspens, alors que les écoles primaires et secondaires sont toujours fermées. 

Au moment de son déconfinement, l’Alberta comptait 6407 cas détectés de COVID-19 pour 120 morts.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.