/entertainment/shows
Navigation

Martin Fontaine retrouve sa scène

Il présentera des concerts virtuels sans public en direct de son bar

Martin Fontaine
Photo d'archives, Andréanne Lemire Martin Fontaine devant son bar-spectacle à Trois-Rivières.

Coup d'oeil sur cet article

Privé de sa passion de chanter sur une scène depuis le début de la pandémie, Martin Fontaine avait le moral dans les talons quand sa fille, Gabrielle, est arrivée avec une solution : diffuser des concerts en ligne en direct de son bar à Trois-Rivières. 

« C’est elle qui m’a convaincue parce que moi, depuis le 12 mars, je n’avais pas le cœur à chanter. » 

Il faut croire que Gabrielle, que les enfants ont découverte dans le personnage de Passe-Carreau et qui agira comme coanimatrice, a su trouver les bons mots, parce que le Martin Fontaine à qui Le Journal a parlé, jeudi, était tout sauf déprimé. 

Il a très hâte à la première, jeudi prochain. Le spectacle Confiné sur la route de Memphis sera présenté sans entracte et monté comme une émission de télé, sans temps mort. Sans public et en respectant les mesures de distanciation physique. 

« On va rencontrer tous les grands qui ont marqué cette ville, dans le blues, la soul, le rock and roll ainsi que des légendes, d’Elvis à Otis Redding. » 

Au moment de notre entretien, environ 175 billets à 20 $ avaient déjà trouvé preneurs, selon celui qui a fait les beaux jours du Capitole de Québec dans la peau d’Elvis Presley. 

« On veut que les artisans travaillent dans la dignité. Nous ne sommes pas obligés de toujours donner notre matériel », dit Fontaine, qui compte répartir de façon équitable les profits du spectacle avec les personnes qui auront contribué au projet. « Si on est dix, ce sera divisé en dix. » 

Les autorités tolèrent 

Pour le moment, le plan de Martin Fontaine est de présenter un concert, avec une thématique différente, toutes les deux semaines. 

D’autres concerts payants auront lieu prochainement (voir ci-dessous).  

Mais est-ce légal, compte tenu des interdictions de rassemblement ? 

À la Direction de santé publique, on nous a indiqué que, théoriquement, les spectacles sont interdits si les participants (artistes et équipe technique) ne proviennent pas de la même résidence privée. 

Dans les faits, soumet le porte-parole Robert Maranda, il serait peu probable que les policiers débarquent pour donner des amendes si les règles globales de distanciation sociale sont respectées. 

La règle du gros bon sens sera appliquée ? « Exactement », affirme M. Maranda.  

Spectacles virtuels en confinement   

  • Rick Pagano : 15 mai, à 20 h 
  • Mononc Serge : 16 mai, à 21 h 
  • Martin Fontaine : 21 mai, 4 et 18 juin, 2 et 16 juillet, à 20 h 
  • Gab Bouchard : 22 mai, à 20 h 
  • Pépé et sa guitare : 23 mai, à 20 h 
  • Geneviève Leclerc : 31 mai, à 16 h 
  • Yelo Molo : 6 juin, à 20 h 
  • Simon Kearney : 12 juin, à 20 h 
  • Kaïn : 24 juin, à 20 h 30