/news/education
Navigation

Écoles de Montréal fermées jusqu’en septembre: parents et enseignants devront collaborer jusqu’à la fin de l’année scolaire, dit Legault

retour classe primaire
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Parents et enseignants ont la responsabilité de limiter les dommages causés par la fermeture des écoles sur les enfants de la grande région de Montréal, estime François Legault.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus  

• À lire aussi: Retour en classe: cri du cœur en faveur des ados  

• À lire aussi: Grands oubliés de la pandémie: plaidoyer du Dr Julien pour le déconfinement des ados  

« On s’attend à ce que les enseignants offrent une prestation de travail complète », a prévenu vendredi le premier ministre, au lendemain de l’annonce du report en septembre de la reprise des classes dans la Communauté métropolitaine de Montréal.

François Legault avait aussi un message aux petits écoliers qui devront continuer de rester cloîtrés chez eux dans les prochaines semaines : « L’année scolaire n’est pas terminée, il va y avoir un bulletin ! ».

Près de 65 % de l’année scolaire était complétée avant le confinement, ce qui servira de base à la note finale. 

Pour certains, les résultats accumulés et les nouveaux apprentissages virtuels à la maison leur permettront de passer au niveau suivant. Mais pas pour d’autres, a précisé le PM.

  • ÉCOUTEZ l'entrevue de Mélanie Marsolais, directrice générale du Regroupement des organismes communautaires de lutte au décrochage, à QUB Radio:  

 M. Legault demande la collaboration des parents et des profs pour la poursuite de la scolarisation à la maison.     

« Ça me crève le cœur de savoir qu’il y a des enfants qui ne retourneront pas à l’école avant le mois de septembre, mais en même temps, il faut faire avec les moyens du bord. Je pense que les enseignants ont une responsabilité et les parents ont une responsabilité pour minimiser les dommages auprès des enfants », a-t-il fait valoir.     

Les pédiatres inquiets  

Les pédiatres se montrent très inquiets de la fermeture des écoles dans le Grand Montréal. Pour certains enfants, cette vie confinée pourrait engendrer des retards de six à neuf mois dans leur développement.     

Le feu vert plus tôt cette semaine à la pratique de certains loisirs et sports individuels ne cadre pas avec cette décision des autorités de santé publique de repousser la réouverture des établissements scolaires, selon les pédiatres. Leur association ne s’est pas gênée vendredi pour critiquer durement ce choix.       

« Il était rassurant d’entendre la ministre déléguée à l’Éducation (Isabelle Charest) annoncer avec tambours et trompettes qu’enfin! Les golfeurs et les joueurs de tennis pourront reprendre leur sport favori. Les enfants de Montréal, par contre, viennent de se voir refuser l’espoir de jouer au ballon avec leurs amis. Et la plupart ne font pas partie d’un club de kayak... », peut-on lire dans leur communiqué de presse.     

Les pédiatres réclament des mesures rapides pour limiter les dommages « déjà importants » chez les jeunes, comme un accès gratuit aux camps de jour cet été, la réouverture des piscines publiques et la reprise adaptée des sports d’équipe.     

Le secondaire à distance en septembre « inacceptable »  

Leur association se positionne formellement contre le scénario de l'école à distance pour les élèves du secondaire à l'automne évoqué plus tôt cette semaine par le ministre Jean-François Roberge. Une option « inacceptable », aux yeux des pédiatres.     

« Les effets délétères d’un tête-à-tête continu avec l’écran n’ont plus à être expliqués. Nos jeunes ont besoin d’être stimulés et interpellés pour devenir des adultes confiants. Ensuite, les priver de la présence de leurs pairs, des apprentissages sociaux inestimables et nécessaires qui en découlent, est injustifiable », plaident-ils.     

À VOIR AUSSI     

  

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com